AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Let them talk. They don't know us. [Oliver & Beth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Invité



MessageSujet: Let them talk. They don't know us. [Oliver & Beth]   Ven 17 Avr - 18:08


BETHOLIVER

Let them talk. They don't know us.


Avec un sourire, Beth rattrapa la balle que la petite fille venait d’envoyer non loin d’elle. Elle lui faisait énormément penser à Suzy. C’était ridicule. La petite fille était brune de cheveux, alors que Suzy était blonde. En plus, Suzy était ado maintenant, alors que la petite devait avoir quoi… ? Cinq ans ? Où étaient ses parents d’ailleurs ? Ce n’était carrément pas prudent de laisser une petite fille de cinq ans seule à la piscine. Même si elle avait des brassards, et même si la piscine était surveillée ! Enfin, ce n’était pas ses oignons, dans un sens… Mais cela la révoltait. La petite semblait si gentille, si crédule… N’importe qui aurait pu venir, lui tendre la main, et s’enfuir avec ! Heureusement qu’elle n’était pas une telle personne ! Alors, avec un autre sourire, elle lui renvoya sa balle.

Le vendredi après-midi, c’était congé, pour Beth. Alors, depuis sa sortie de prison – ou un peu après – elle avait pris l’habitude de venir faire un tour à la piscine du coin. Pas qu’elle aime particulièrement nager. Mais ça lui faisait une sortie. Elle ne rentrait pas tout de suite chez elle, ça la détendait. Et puis barboter un peu dans l’eau… Ca faisait toujours du bien. Même si elle était toute seule. La balle lui fut soudain renvoyée. Mais cette fois, avec des éclaboussures ! Involontaires, mais des éclaboussures tout de même ! Alors, choquée, elle tourna la tête vers la fillette qui riait, et se mit à rire aussi, avant de lui renvoyer doucement la petite balle rose. Cela faisait bien dix minutes que les deux jouaient ainsi, sans se parler. Pourtant, elle avait bien remarqué que la petite se rapprochait progressivement d’elle. Et à vrai dire, Beth était un peu mal à l’aise. Elle ne voulait pas que les parents surgissent d’un coup et ne l’accusent de quoi que ce soit. « Amy ! » Beth sursauta et regarda, incrédule, une femme attraper violemment le bras de la petite. « Non mais ça va pas ? Jouer avec… Une inconnue ?! » Une inconnue, mon œil. Vu le regard haineux et à la fois méfiant de la mère, ce n’était pas le fait qu’elle soit une inconnue qui la dérangeait. Mais plutôt le fait qu’elle sorte de prison. Elle avait déjà vu cette femme, à la librairie. Elle était avec une autre femme et toutes deux l’observaient, en chuchotant. A coup sûr, elles étaient choquées de voir une criminelle bosser dans la petite librairie du coin… La gorge nouée, Beth regarda la petite fille suivre à regret, et sans comprendre, sa mère. Prends-toi ça dans les dents, Bettie. Jamais tu ne seras acceptée nulle part. Ses yeux s’humidifièrent et elle détourna la tête. Sans doute ferait-elle mieux de sortir de l’eau et de rentrer. Au moins, chez elle, elle ne gênerait personne et n’aurait pas à sentir ces regards curieux sur elle.


(c) code kusumitagraph | lorelei sebasto cha
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Let them talk. They don't know us. [Oliver & Beth]   Mar 21 Avr - 23:27


OliverBeth

underwater


J'étais à mon poste, comme tous les jours. Je n'avais pour l'instant manqué aucune journée de travail. Je prenais tout ça au sérieux, comme mes parents m'avaient dit de le faire. Nous sommes des gangsters dans la famille Johnson, mais lorsqu'un de membres de la famille est en prison nous nous en trouvons déshonorés, et pas de chance c'était tombé sur moi. Je devais donc mettre toutes les chances de mon côté pour être complètement libre le plus vite possible. Même si pour ça il fallait que je travaille, que je ferme ma bouche et que je fasse mes heures. Heureusement, il y avait pire comme travail. J'étais juste toute la journée au bord de la piscine, perché sur une chaise à surveiller les baigneur, ou plutôt à somnolant en regardant évasivement ce qui se passait autour de moi. Pour l'instant j'avais dû intervenir quelques petites fois quand un enfant se retourne avec sa bouée ou ce genre de chose mais rien de bien grave. Et je dois l'avouer, je m'ennuyais un peu. Et même si 99% du temps j'étais juste là à rien faire je n'avais pas le droit d'aller sur mon portable, ou bien lire un livre, ou quoi que ce soit, j'étais censé surveiller. Alors je passais mon temps à observer, à écouter les discussions qui parvenaient à mes oreilles. Oh je connaissais tous les potins de la ville, même si j'en avais rien à faire, ça passait le temps. Nous étions vendredi, et comme toujours en semaine, il n'y avait pas grand monde, la plupart des gens sont au travail, bon là c'était sûrement les vacances scolaires il y avait un peu plus d'enfants que d'habitude même si c'était loin d'être la foule, c'est pas parce que les gosses sont en vacances que les parents peuvent eux prendre des congés pour les emmener à la piscine. Donc j'étais là, en train de regarder les gens qui se baignaient à proximité de ma chaise, et je regardais plus particulièrement une fille qui jouait avec une enfant au ballon. Je n'écoutais pas tant que ça, je les observais vaguement, réfléchissant un peu à tout et à rien en même temps. Cela attira néanmoins mon attention lorsque la mère de l'enfant vint la chercher et la disputa parce qu'elle avait joué avec la fille. Une "inconnue". Sauf qu'à voir son regard plein de dégoût et la façon dont elle avait employé le mot inconnue cela ne faisait aucun doute que le problème était que la fille sortait de prison. J'en mettrais ma main à couper. Cela me mettait hors de moi, sachant que la fille n'avait rien fait de mal. Je vis qu'elle n'allait pas bien, et décidais d'aller lui remonter le moral, même si j'suis pas très doué pour ça à la base.... Je descendais de mon perchoir et rejoins la fille, m'asseyant sur le rebord de la piscine.

« Ne faites pas attention à ce genre de personnes... Elles ne le méritent pas. »

(c) code kusumitagraph | lorelei sebasto cha
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Let them talk. They don't know us. [Oliver & Beth]   Jeu 7 Mai - 14:06


BETHOLIVER

Let them talk. They don't know us.


« Ne faites pas attention à ce genre de personnes... Elles ne le méritent pas. » Beth, toujours dans l’eau, à tenter de se décider, entre rester, et rentrer chez elle, n’avait pas entendu, ni même vu personne s’approcher. Après un sursaut, elle tourna la tête vers la source de cette voix chaude et posée. Le maitre-nageur ? Elle fronça les sourcils. Méfiante, elle tenta le bluff. Mais elle n’était pas très douée. « Je ne vois pas de quoi vous… Tu… Parles. » Que savait-il d’elle ? Rien. Pourquoi avait-il fallu qu’il vienne lui parler ? Qu’avait-il entendu ? Qu’avait-il vu ? Pourquoi lui dire ça ? Que savait-il de ce que cette femme méritait ? Au fond, elle voulait probablement seulement protéger sa fille. Remarquez, elle aurait pu se noyer sa vie, avant qu’elle n’intervienne pour les empêcher de jouer. Lentement, elle secoua la tête. En plus, de ce qu’elle avait dit, elle n’avait pas tort, il ne fallait pas jouer avec les inconnus. Bon, ce n’était pas ce qu’elle avait eu réellement sur le cœur, mais… Bon sang, Beth, tu en as vu d’autres, et tu en verras encore. Même si plusieurs anciens criminels vivaient dans le coin, ils n’étaient pas bien vus. Peu importait ce qu’ils avaient fait pour se retrouver en prison, ou leur histoire. Ils étaient marqués à vie.

En espérant que cela ne l’empêche pas de revoir un jour sa sœur.

Remarquant que le maitre-nageur était toujours à ses côtés, elle lui jeta un regard en coin. « Vous seriez mieux sur votre chaise haute pour surveiller la piscine, non ? » Oui, parfois, elle pouvait être peste. Mais après des années d’abus, et des années enfermée en prison…


(c) code kusumitagraph | lorelei sebasto cha

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Let them talk. They don't know us. [Oliver & Beth]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Let them talk. They don't know us. [Oliver & Beth]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Nabaztag vous propose l'alerte Google Talk" - Mai
» Crazy Talk
» Y do you talk dirty to me?
» Serveur Ventrilo
» BGG et Consimworld

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What goes around ... comes around :: Bienvenue à Wicklow :: Ballyguile Hills :: Centre aquatique-
Sauter vers: