AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 underwater - Aarya & Oliver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Invité



MessageSujet: underwater - Aarya & Oliver   Ven 10 Avr - 19:32


Oliver W. JohnsonAarya C. O'Grady

underwater


Un soir de semaine comme les autres. J'étais ici depuis quelques mois déjà et tout se passait bien. Un peu trop bien. C'était calme. Je m'ennuyais dans cette ville. J'avais l'impression de perdre un peu de mon arrogance et de ma fougue, tout le monde était gentil, ou bien trop coincé pour faire la moindre remarque. Encore le week end il y avait un peu plus d'animation à la piscine, des enfants qui courent partout, j'aime pas spécialement les enfants mais au moins j'ai quelque chose à faire au lieu regarder les 2 ou 3 personnes présentes en semaine en train de barboter ou de faire des longueurs comme si ils étaient des champions de natation. Il commençait à se faire tard, l'heure de la fermeture était passée depuis longtemps, mais j'avais oublié mon portable dans le vestiaire, j'avais donc dû revenir à la piscine plus tard dans la soirée, alors que je n'avais qu'une envie c'était de sortir un peu histoire de faire quelque chose de ma vie même si franchement c'est pas ouf les lieux pour sortir ici. Heureusement on m'avait donné un double des clefs, je n'imagine pas si j'avais dû en plus appeler quelqu'un pour qu'on vienne m'ouvrir.

Je me dirigeais vers le vestiaire des hommes d'un pas déterminé afin d'aller récupérer le saint graal dans mon casier quand j'entendis du bruit provenant du bassin. Comme si quelqu'un se baignait. Un cambrioleur ? Un cambrioleur qui se baigne ? Ca n'avait aucun sens ? A quoi bon venir se baigner la nuit sachant que le prix de la piscine était dérisoire... De nature curieux, et en plus de ça n'ayant pas grand chose à faire je décidais de faire mon aventurier et d'aller enguirlander celui qui avait eu l'audace de pénétrer dans la piscine.

Je constatais alors que ce n'était pas un cambrioleur ou un sdf ou quoi que ce soit de chelou, mais ma patronne, mademoiselle Aarya O'Grady. J'étais à la fois un peu gêné et en même temps plus content de la voir. En fait, je n'avais jamais eu l'occasion de discuter plus que ça avec elle, et je la trouvais carrément canon. Si je pouvais la mettre dans mon lit ce serait avec grand plaisir, mais en même temps elle restait ma patronne et je n'avais pas intérêt à merder si je ne voulais pas retourner en taule. Qu'est ce que je faisais ? Je partais pour ne pas tenter le diable ? Ou bien j'essayais une approche au moins et suivant comment elle réagissait je décidais de ce que je ferais... Ce serait dommage de laisser passer une si belle opportunité.

« Bonsoir, vous profitez de la fermeture pour nager tranquillement ? »

Oui bon, y a pas plus simple que ça j'dois dire.

(c) code kusumitagraph | lorelei sebasto cha
Revenir en haut Aller en bas


Staff Terre
✿ participation au forum : 454
✿ date d'arrivée : 10/02/2015
✿ métier : -
✿ situation maritale : -
✿ âge : 31

MessageSujet: Re: underwater - Aarya & Oliver   Mer 15 Avr - 0:30


Oliver W. JohnsonAarya C. O'Grady

underwater


Aujourd'hui est un jour pas comme les autres. C'est un jour qui arrive chaque année, mais pas comme les autres de l'année. Aujourd'hui c'est l'anniversaire de la mort de ma mère. Qui voudrait fêter ce genre d'évènement vous me direz. Je ne le fête pas. Je ne peux que le subit. Je n'ai pas le choix. C'est un anniversaire que j'aurai bien préféré ne jamais fêter, vous vous en doutez bien, non? Mais c'était comme ça. Je ne faisais rien de particulier. C'était ... du moins j'essayais de le prendre ainsi, un jour de plus sur cette terre. Un jour de plus sans elle. Malheureusement. Mais il fallait dépasser ça. Je m'étais plongéee dans le boulot toute la journée, pour ne pas y penser. Pour pouvoir ne pas me laisser abbatre par cette tragégie qui est arrivée il y a déjà si longtemps. Je sais déjà que Kay doit être dans tous ses états, et que si Cia est dans le coin elle risque de tout prendre dans la tête. Mais fort heureusement, elle est assez intelligente pour ne pas se mettre dans les pattes de Kay à ce moment de l'année.

Je ne prends même pas le temps de téléphoner à mon père ou mes sœurs. C'est pas mon genre. Kay montre ses émotions à qui veut les entendre. Caitlin est réservée mais n'a pas peur de pleurer. Ciara fait tout pour provoquer et cacher son mal-être. Moi je ne me dévoile pas. je ne montre rien, je ne veux pas que l'on sache ce que je pense ou ce que je ressens. Ca ne sert à rien.  « Bonsoir » murmurais-je doucement à ma secrétaire qui, une fois n'est pas coutume, partait avant moi. « Passez une bonne soirée. » elle me souriait, sachant très bien ce qu'était aujourd'hui. Presque tout le monde à Wicklow savait ce qu'était aujourd'hui pour les O'Grady. C'était aussi pour ça que je m'étais enfermée entre quatre murs toute la journée. Je ne voulais pas voir les regards compatissant des gens.

Lentement je me levais et comme à mon habitude, les stores de mon bureau fermés, je me changeais en maillot de bain. J'adorais me baigner dès que le centre était fermé. Qu'on était que moi et l'eau. Elle m'écoutait toujours. Silencieuse. « Toutes mes condoléances Miss O'Grady » dis-je singeant les paroles que j'avais déjà tant de fois entendues. Je posais mon pied sur l'échelle du grand bassin. « Comme la vie a du être difficile pour vous sans mère. » je haussais les épaules et plongeais d'un coup dans l'eau.

Sous l'eau c'était tellement mieux, le calme. Je me sentais sereine. Je me sentais bien. Tellement bien. C'était toujours agréable d'être sous l'eau. J'avais toujours adoré ça. L'eau et ce côté bulle, j'étais isolée de tout, c'est pourquoi entendre qu'il y avait quelqu'un avec moi dans la pièce me surpris. Très peu de personnes avaient la clef.  « Bonsoir, vous profitez de la fermeture pour nager tranquillement ? » Je passais ma main dans mes cheveux pour les mettre en place et essuyais mes yeux. « Oui c'est le seul moment ou c'est agréable. »
dis-je doucement en souriant. C'était Oliver. Le détenu que j'avais bien été obligée d'embaucher à cause de la politique de ce cher Maire Blackstone. « Et vous, que faites vous ici, Monsieur Johnson? » demandais-je en sortant de l'eau doucement. « On est fermés.  » je n'étais pas forcément agréable. Ni désagréable il fallait bien le dire. Neutre. Je pris la serviette que j'avais prévue et m'enroulais dedans.

(c) code kusumitagraph | lorelei sebasto cha




It's in the water baby, it's between you and me
Bite the hand that feeds,Tap the vein that bleeds,
Down on my bended knees
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: underwater - Aarya & Oliver   Ven 17 Avr - 19:45


Oliver W. JohnsonAarya C. O'Grady

underwater


Généralement je suis un garçon très sûr de moi, qui n'a pas peur de montrer à une fille qu'elle me plait parce que au pire, si elle m'envoie bouler, ce qui est déjà rare de toute façon, je me dis qu'elle ne sait pas ce qu'elle perd. Sauf que là c'était différent, si elle me virait avec comme prétexte harcèlement sexuel ou que sais-je encore, je retournais directement en prison sans passer par la case départ. Il fallait que je fasse attention. Surtout que Aarya n'était pas réputée pour être du côté des détenus, loin de là, je supposais qu'elle ne m'appréciait pas trop pour le moment, même si elle n'avait jamais montré une once de méchanceté envers moi pour le moment. Disons que je faisais mon job, et on ne se croisait que de temps en temps, pas de discussion réelle. Mais j'étais de nature curieux, je voulais en savoir plus sur elle, et si par la même occasion je pouvais mettre ma directrice dans ma poche ou dans mon lit, c'était encore mieux.

En tout cas, elle avait sourit, pas forcément un sourire du genre "héhé rejoins moi dans l'eau" mais plutôt un sourire de politesse, parce qu'elle était habituée à faire des sourires aux gens qui lui parlaient, parce qu'elle était bien éduquée. Mais si ma présence la gênait, elle me l'aurait clairement dit, je la connaissais peu, mais je savais en tout cas qu'elle était réputée pour ne pas mâcher ses mots et qu'elle n'hésitait pas à envoyer chier les gens si elle le souhaitait. Elle me répondit puis me retournait la question. Je l'observais sortir de l'eau, c'était la première fois que je la voyais en maillot et il faut l'avouer elle avait un corps de déesse. Je ne détournais pas les yeux, elle n'était pas nue de toute façon. Elle prit sa serviette tandis que je décidais de lui répondre.


« J'avais oublié mon portable dans mon casier, je suis venu le récupérer et j'ai entendu du bruit. Je suis venu vérifier que ce n'était pas un cambrioleur ou un truc comme ça. »

Plutôt ridicule venant d'un ancien détenu de se méfier des cambrioleurs... Je décidais de continuer la conversation pour voir comment elle réagirait.

« Vous avez passé une bonne semaine ? »

(c) code kusumitagraph | lorelei sebasto cha
Revenir en haut Aller en bas


Staff Terre
✿ participation au forum : 454
✿ date d'arrivée : 10/02/2015
✿ métier : -
✿ situation maritale : -
✿ âge : 31

MessageSujet: Re: underwater - Aarya & Oliver   Sam 18 Avr - 0:25


Oliver W. JohnsonAarya C. O'Grady

underwater


C'était la vie, c'était ainsi. J'avais pas le choix, et j'étais grande à présent. J'avais déjà trente deux ans. Et pourtant, chaque année il n'y avait pas une seule seconde de ce jour que je déprimais. Alors je m'enfermais dans le boulot ou toute autre chose qui puisse vraiment détourner mon attention de "la chose" la plus "importante" ce jour là. Ma mère était une femme formidable, et je l'avais toujours respectée. Mais ce n'était pas évident maintenant de vivre sans. J'avais décidé de ne rien montrer, de ne rien laisser paraitre. C'était plus simple. J'avais trop versé de larmes. J'étais humaine, bien sûr, mais ça ne sert à rien de laisser les autres le savoir.

L'eau était ma délivrance. C'était ce qui m'avait toujours liée à mon père. Peut être que c'est aussi ce qui m'avait fait tenir vis-à-vis de la mort de maman. notre forte et intense relation à mon père et moi. Nous étions proches et je lui ressemblait beaucoup. Ces moments de nage, ces moments de liberté étaient des véritables plaisir. Parfois il arrivait même que je n'attende que ça. Que le soir vienne et que je puisse me baigner et tout simplement nager et noyer mes soucis. C'était une habitude, c'était devenu essentiel. Et je dirai même vital à ma vie. C'était quelque chose dont je ne pouvais plus me passer. Et c'était aussi la raison pour laquelle j'avais eu comme projet de créer ce centre aquatique. C'était quelque chose qui m'avait porté. Comme mon père m'avait aidée à la mort de ma mère. Ce projet m'avait aidée grandement après la rupture plus que difficile avec Liam. Je m'y étais aussi plongée. Métaphoriquement là bien entendu. Mais j'avais ainsi pu me laisser porter par autre chose. Avoir mon esprit complètement accaparé par autre chose et donc éviter d'avoir l'image mentale de cette pétasse à poil sur l'homme que j'aimais.  Et du coup j'avais pu monter mon affaire, et devenir à mon tour une figure respectée de la ville de Wicklow. Non pas parce que mon grand-père était un O'Grady. Non pas parce que mon père était un O'Grady. Mais parce que j'avais MON business, et parce que je m'en sortais seule, sans avoir besoin de l'aide de qui que ce soit et que je ne me laissais dicter ma commande par personne.

Du coup une fois 'était pas coutume je pouvais me reposer et profiter de l'eau. Qu'elle soit chaude ou froide je m'en foutais complètement. J'adorais l'eau quelle que soit sa température. Mais pour une fois par contre, j'étais dérangée. Mais en soit, c'était pas bien grave. Avec quelqu'un à côté de moi, ça m'évitait de penser à ... ouais on sait à quoi  Alors que je lui demandais ce qu'il venait faire ici à une heure pareille et surtout alors qu'on était fermé, il me répondait simplement. « J'avais oublié mon portable dans mon casier, je suis venu le récupérer et j'ai entendu du bruit. Je suis venu vérifier que ce n'était pas un cambrioleur ou un truc comme ça. » je souriais doucement. Oh oui c'était tout à fait le genre de chose qui pourrait m'arriver. « Oh je vois. Tête en l'air hein? » je souriais un peu et remarquais qu'il m'observais. Cela ne me dérangeait pas, je savais que j'étais bien foutue, et puis comme on dit hein on peut toujours regarder, c'est pas interdit. « C'est tout à fait le genre de truc qui pourrait m'arriver.  » je souriais doucement. « Mais ce n'est pas un cambrioleur, ce n'est que moi. Tu n'as pas vu ma voiture sur le parking? » demandais-je en souriant doucement. Cela dit c'est vrai que dans le stress on pouvait tout à fait ne pas remarquer ce genre de petits détails. « Mais c'est bina au moins tu as pris les devants c'est pas mal. » dis-je amusée alors que je pris une plus petite serviette avec laquelle je séchais mes cheveux.

« Vous avez passé une bonne semaine ? » je me mordais la lèvre inférieure et détournai un peu le regard. « Tu peux me tutoyer si tu veux, on n'est pas dans le cadre formel du travail » commençais-je à dire pour le mettre un peu plus à l'aise. « Sinon je dirai une semaine plutôt banale. » avant d'esquisser un sourire. J'allais m'asseoir sur une des chaises longues. « Sans grand intérêt. Et la tienne? » dis-je doucement en plaçant mes cheveux sur le côté alors que je re mettait mon Jean ainsi qu'un T-shirt. Et puis ... prise d'une soudaine envie, ou d'une soudaine folie. « Ca te dit d'aller boire un verre? » en réalité je n'avais pas du tout envie de rentrer chez moi et me retrouver seule ... c'était pas agréable. Alors ... pourquoi pas. Je mettrais de côté le fait que ça soit un ex-détenu. Après tout ... c'est un homme non. Et il n'était pas mal non plus, cela dit en passant. pas mal du tout, effectivement.

(c) code kusumitagraph | lorelei sebasto cha




It's in the water baby, it's between you and me
Bite the hand that feeds,Tap the vein that bleeds,
Down on my bended knees
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: underwater - Aarya & Oliver   Jeu 23 Avr - 23:03


Oliver W. JohnsonAarya C. O'Grady

underwater


Tête en l'air... Oui cela m'arrivait de temps en temps. Après de là à dire que c'était un de mes traits de caractère je n'en étais pas sûr. J'oubliais rarement des choses, j'étais plutôt perfectionniste et sérieux, sauf qu'avec mon arrestation, la prison, mon installation ici, j'étais un peu perturbé ces derniers temps et j'avais un peu la tête ailleurs. Je commençais à me poser des questions sur mon père, et je me demandais si il n'y était pas un peu pour quelque chose dans mon arrestation dans le sens où c'était lui qui m'avait donné la mission et qu'il ne m'était pas venu en aide pour ne pas que je me fasse arrêter... Bref, en plus de ça je ne voyais plus mes fréquentations de Londres, je connaissais peu de personnes ici, donc je ne me servais que très peu de mon téléphone portable. La seule à m'appeler dessus était Wendy et ma mère tous les soirs pour prendre des nouvelles, rien de plus. Je répondais donc à la réflexion d'Aarya:

« Un peu en ce moment. »

Elle me demandait si je n'avais pas vu sa voiture sur le parking, je haussais les épaules, je ne faisais pas trop attention à ce genre de trucs, je ne m'intéressais pas trop aux gens de la ville si ils n'avaient rien à m'apporter de particulier, je ne m'attardais pas sur les détails inutiles. Elle rajouta que j'avais pris les devants. Je ne lui fis pas partager le fond de ma pensée qui était que si il y avait réellement un cambrioleur armé ou ce genre de chose je serais parti en courant à toutes jambes. A armes égales on pouvait y réfléchir à deux fois... Je ne répondis donc pas à ça et lui demandait si elle avait passé une bonne semaine, ce à quoi elle me répondit que je pouvais la tutoyer. Ça m'arrangeait je n'aimais pas trop tutoyer les gens de mon âge, et en plus de ça cela créait une relation de proximité.

« D'accord. »

Je la regardais s'asseoir sur le transat, et décidais d'aller m’asseoir sur celui à côté d'elle. Elle me raconta qu'elle avait eu une semaine un peu banale, sans intérêt, oui, c'était exactement la même chose que la mienne. Je me faisais un peu chier ici faut l'avouer, c'est ennuyeux de passer son temps à regarder les gens se baigner, et pour l'instant je n'avais pas fait de rencontre assez intéressante dans cette ville. Les gens me semblaient fades par rapport à Londres. Je n'étais même plus motivé pour les rabaisser ou faire mon petit prince car je les trouvais assez pitoyables par eux-même. Mais je n'allais pas dire ça à Aarya qui était la seule assez canon pour avoir attiré un peu mon intention jusqu'ici. Je décidais d'être un peu sincère quand même.

« Pareil, je m'ennuie un peu ici, c'est calme par rapport à Londres. »

Elle me proposa ensuite d'aller boire un verre. Je ne m'y attendais pas, et cela me reboosta en une seconde chrono. J'aimais ce genre de femme forte et indépendante qui n'hésite pas à faire des propositions.

« Avec joie, comment refuser une invitation de la part d'une si belle femme ? »

C'était bon, j'étais lancé.
(c) code kusumitagraph | lorelei sebasto cha
Revenir en haut Aller en bas


Staff Terre
✿ participation au forum : 454
✿ date d'arrivée : 10/02/2015
✿ métier : -
✿ situation maritale : -
✿ âge : 31

MessageSujet: Re: underwater - Aarya & Oliver   Mer 13 Mai - 22:05


Oliver W. JohnsonAarya C. O'Grady

underwater


Même si je me détendais doucement, cette journée avait tout de même été assez éprouvante pour moi. Qu’on se le dise. Mais il fallait que je me change les idées, que je pense à autre chose. Et pour le coup son intervention -ne disons pas divine- était des plus appréciée. Je n’étais pas fana des détenus et je ne m’en cachais pas. Il le savait bien, mais je n’étais pas non plus mal élevée et complètement bornée. La n’était pas la question du tout. J’étais polie, je faisais la conversation, et j’appréciais le paysage. C’était un bel homme. Et il devait bien le savoir. En quelque sorte nous étions le même genre de personne. Nous plaisions et nous savions très bien qu’on plaisait. On était sûrs de nous et de nos charmes. Je l’observais en silence, il avait l’air gentil, et je me demandais pourquoi il était allé en prison, ce qu’il avait bien pu faire. J’aurai du lire plus en détails son dossier au lieu de simplement dire : « oui » comme ça, pour me débarrasser de ce souci, et surtout avoir la subvention que je souhaitais. Parce que oui, il n’était pas là parce que son CV était le meilleur que j’avais reçu pour le poste. C’était peut être méchant à dire, mais il était là parce que j’avais besoin de cette subvention de la ville. Mais bien entendu, pas besoin de quelqu’un qui sorte de Polytechnique pour faire surveillant de baignade quand même. Enfin … il s’en sortait pas trop mal, c’était déjà ça. « Un peu en ce moment. » je souriais poliment et lui demandais s’il n’avait pas vu ma voiture garée sur le parking, apparemment non, mais c’était pas bien grave non plus vous me direz. Surtout s’il était là pour chercher son téléphone uniquement. Puis je lui demandais de me tutoyer, c’était un peu étrange de manière générale de se faire vouvoyer ici, surtout parce que tout le monde connaissait tout le monde. Ou presque. « D'accord. ». Je continuais à me sécher les cheveux avec la serviette, quelle plaie quand on a des cheveux longs comme les miens.

Je m’installais un peu sur le transat histoire de sécher un peu, il n’y avait plus de soleil et j’avais coupé le chauffage. Ca ne servait à rien du tout de chauffer l’endroit uniquement parce que j’étais en train de faire des longueurs, et puis je n’étais pas du genre vraiment frileuse. Cela dit il fallait quand même bien que je me sèche. Je répondais à ses questions de manière simple, sans mentir mais sans trop me confier non plus, je ne le connaissais pas assez pour lui faire des révélations folles. Et puis … je ne me confiais que très rarement, donc … « Pareil, je m'ennuie un peu ici, c'est calme par rapport à Londres. » je souriais doucement, « C’est sûr que la ville est plus calme que Londres. Ca doit être magnifique comme ville » c’ était un des endroits où je rêvais d’aller mais où je n’avais pas encore eu l’occasion d’aller. « La seule vraie grande ville que je connaisse c’est Dublin, et je trouve ça déjà bien plus mouvementé que Wicklow. » dis-je en esquissant un sourire. C’est vrai que notre bonne vieille ville était assez tranquille, enfin avant l’arrivée de ce nouveau Maire et ses idées « révolutionnaires » s’entends.

Puis je commençais à me rhabiller, j’avais déjà remis mon Jean et moi T-Shirt que je lui demandais s’il voulait all boire un verre. Certains auraient pensé que c’était de la drague, et ce n’était pas le cas. La cause était tout simplement que j’avais pas envie de finir la soirée sur mon canapé avec l’album de photos de nous gamines sur les genoux, un verre de vin à la main. Je trouvais ça triste et pire, pitoyable. Alors oui j’avais osé. Pourquoi pas. Cependant … il n’était pas obligé d’accepter non plus. « sortir » avec sa patronne c’était peut être pas ce que les gens préféraient, hein … « Avec joie, comment refuser une invitation de la part d'une si belle femme ? » surprise je souriais largement. Pas que je ne m’attendais pas à une réponse négative, mais … « Flatteur » dis-je doucement. « Enfin ne te sens pas obligé parce que je suis ta patronne hein. Comme je disais on n’est plus dans le cadre formel du travail. », il devait peut être penser que je le draguais. Peut être qu’inconsciemment je le faisais? Peut être oui, mais quoi qu’il en soit, ça marchait bien, je ne pensais plus à la symbolique fatidique de cette journée. « On y va séparément? » demandais-je en suggérant plutôt qu’on le fasse que je ne posais la question. « Il y a un petit bar sympa sur le port » je lui donnais l’adresse, ce n’étais ni le Clarke’s Twins, ni le bar de ma famille, je ne voulais pas m’y montrer ce soir. C’était un bar un peu plus loin, mais tout aussi agréable. Souriant doucement je pris mon sac et me dirigeais vers ma voiture après avoir fermé les locaux.


(c) code kusumitagraph | lorelei sebasto cha




It's in the water baby, it's between you and me
Bite the hand that feeds,Tap the vein that bleeds,
Down on my bended knees
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: underwater - Aarya & Oliver   

Revenir en haut Aller en bas
 
underwater - Aarya & Oliver
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alexandre (Oliver Stone)
» [BOM 5] Decklists
» Journal de Imogen
» From BloodyHell .. To le ptit niouk du coin.
» •• Blablablaaa.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What goes around ... comes around :: Bienvenue à Wicklow :: Ballyguile Hills :: Centre aquatique-
Sauter vers: