AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nouvelle plongée dans la drogue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Invité



MessageSujet: Nouvelle plongée dans la drogue   Mar 7 Avr - 12:20


Raphael StarkJayden W. Butterfield

Nouvelle plongée dans la drogue


Quinze ans sans toucher à la drogue, il fallait bien qu'un jour Raphael soit tentée. Elle avait passé une mauvaise journée et avait reçu les foudres de ses collègues. Depuis quelques temps, elle n'était pas bien et passait le plus clair de son temps à déprimer. Des souvenirs de son passé venaient la hanter. L'ancienne détenue n'arrivait pas à se débarrasser des flash-back et vivait constamment avec. Il pouvait se passer de longues périodes sans qu'elle n'en ai, puis soudainement, sans aucune raison cela revenait. Des fois c'était des images de son enfance difficile, d'autres fois de sa longue descente en enfer avec les drogues durs. Héroïne, LSD, cocaïne, elle avait tout essayé. Son corps en avait souffert, surtout lorsqu'elle a arrêté à cause de son arrestation. Heureusement, elle n'a plus de symptômes de manque maintenant. Depuis sa sortie de prison, elle n'avait rien prit, elle c'était contenté de l'alcool de temps en temps et de consommation plus ou moins excessive de cigarettes. Elle savait tout de même où se procurer de la drogue dans la ville. Depuis une semaine cette idée la taraudait, et elle avait de plus en plus envie d'en reprendre. En sortant du travail elle avait donc décidé de s'aventurer dans le coin. Elle prit sa voiture et se gara non loin des docks. Plusieurs groupes de jeunes traînaient là, ils avaient tous l'air en piteux état. Elle se dirigea vers l'un d'eux.

- Hey toi ! Tu veux quoi ?, demanda le jeune homme.

Raphael décida de ne pas passer par quatre chemins et demanda :

- Je cherche du cannabis.

Le jeune homme lui ria au nez. Il ne semblait pas vouloir lui en fournir. Il devait se méfier, ayant peur de se faire attraper par la police.

- J'en ai pas., dit-il en ricanant.

Elle savait qu'il en avait, ça puait la drogue à plein nez. Elle n'était pas dupe. Elle savait aussi comment amadouer les vendeurs de drogue. Certes, cela faisait plus de quinze ans qu'elle n'avait pas traîné dans le milieu de la drogue, mais elle avait de très bon souvenirs de cette période là, et les choses ne devaient pas avoir beaucoup changé. Elle sortit des billets de son sac et lui tendit. Il avait compris, il les prit et lui tendit un sachet de cannabis.

- Merci, dit-elle.

Elle se roula un joint et commença à fumer. Elle se sentit partir, cela faisait tellement de bien. Elle était en train de tirer une autre latte, quand soudain elle vit quelqu'un se diriger vers eux.

(c) code kusumitagraph | lorelei sebasto cha
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle plongée dans la drogue   Mer 8 Avr - 11:22



Nouvelle plongée dans la drogue


Assis derrière son bureau, Jayden tentait de se concentrer. Depuis qu’il avait mis en route la machine administrative, qu’il avait parlé avec deux trois emmerdeurs du service de la mairie, tout ce qu’il avait is paisiblement bâti en l’absence de son frère commençait à s’effondrer comme un château de cartes. Cela l’avait poussé à passer toute une partie de sa journée là, le cul sur une chaise grinçante, à plonger le nez dans des papiers dont il ne comprenait pas, ou n’avait pas envie de comprendre, la moitié des phrases qui lui tombaient sous les yeux. Plusieurs fois Jay s’était dis que ce serait plus simple d’arrêter là, de laisser pourrir l’autre débile derrière les barreaux, encore quelques temps pour qu’il comprenne, mais il avait une dent contre les solutions de facilité. S’il avait du abandonner à chaque fois qu’une affaire quelconque l’ennuyait ou lui demandait trop d’efforts pour peu de résultat, sa vie n’aurait sans doute pas la même saveur et il apprécierait moins de se regarder dans le miroir. Quoique peu importe ses choix, il regardait rarement son reflet de toute manière; depuis qu’on lui avait balancé que les yeux étaient le miroir de l’âme, il voulait pas se risquer à voir dans quel état la sienne pouvait être. Ca risquait de pas être franchement agréable.
Il regarda sa montre. A cette heure-ci, il aurait du se trouver en voiture, à faire le tour de pâté de maison avec son coéquipier pour passer le temps, peut être même que Jay aurait réussi à le convaincre de le suivre dans son café préféré pour accompagner sa dose quotidienne de caféine d’un donut bien mérité. Au fond ça ne le gênait pas d’être là, plutôt qu’à son habitude, derrière le volant; la force de l’habitude avait, d’après lui, des répercussions sur la structure de la pensée, le cheminement d’une idée A menant à l’idée B. Et même s’il ne semblait pas l’être, Jay adorait réfléchir aux problèmes, du moins aux siens plus particulièrement.

Sa main, assurée et stable, un peu brute, tourna une énième page pour attraper un stylo et souligner une phrase. Il s’était mis en tête de relever toutes les parties du contrat qu’il allait exposer à Murphy pour lui faire clairement rentrer dans le crâne que c’était une fleur qu’il lui faisait et que s’il ne respectait pas les règles, il n’y aurait pas de troisième chance. « Je pense que tu devrais faire une pause Butt’. » Sans lever un regarde vers la recrue assise au bureau le plus près du sien, Jay souffla et rétorqua un peu sèchement, histoire de lui rappeler qui des deux était au commande aujourd’hui, « si je voulais bosser avec des penseurs, j’irais à la faculté de philosophie. » L’autre n’en rajouta pas, comme tout le reste du poste il avait fini par comprendre qu’il valait mieux éviter de faire sortir Butterfield de ses gonds, surtout quand il s’énervait déjà tout seul, comme un grand, à propos de cet abruti de frère dont tous les agents connaissaient les frasques, pour l’avoir tous arrêté chacun leur tour. Et avoir entendu Jayden beugler dans tous les couloirs à quel point il en avait plein le cul.

Il fallut attendre une heure pour que la paix factice dont s’était entouré Jay ne soit à nouveau troublé par l’arrivée d’un autre agent; visiblement un peu essoufflé et stressé d’avoir à tirer l’inspecteur de sa paperasse. Jay releva le nez de ses notes et fit signe à l’autre de s’approcher, ce qu’il fit pour lui chuchoter à l’oreille ce qui semblait le tracasser. La réaction de l’inspecteur ne se fit pas attendre, il posa son stylo sur le bureau, appuya son dos contre sa chaise et glissa ses mains sur sa nuque pour se la masser, un craquement un peu sinistre se faisant entendre, au niveau des os, à chaque mouvement effectué. « J’dois sortir. Si Hamilton repasse par-là avant mon retour, demandez lui d’m’attendre. » Récupérant veste, plaque et arme soigneusement dissimulée dans son étui à sa taille, Jay attrapa ses clés de voiture et son portable pour prendre la route, une mine visiblement trop détendu pour que ce soit une bonne chose. Deux choses lui étaient insupportables dans les actions des gens sur qui il comptait un minimum, parce qu’il ne faisait jamais entièrement confiance; la première c’était qu’on se serve de lui en croyant le mener par le bout du nez, la seconde c’était de le trahir et ce de n’importe quelle façon que ce fut. Décrochant son portable, il composa le numéro de l’agent en civil qui trainait toujours dans les coins les moins reluisants et le remercia de l’information qu’il lui communiqua. Ca n’allait pas, il n’était réellement pas content et qui que ce fut qu’il cherchait, cette personne allait surement en entendre parler.

« J’espère sincèrement pour toi que c’est pas ce que je crois » il fit un signe de tête vers le joint qu’elle tenait; Raphael. Autant dire de suite qu’il avait les boules; inconsciemment il en avait placé des espoirs dans cette nana, en l’aidant à retrouver une fausse stabilité, parce qu’il fallait pas être dupe, à partir du moment ou Jay s’était servi d’elle comme indic, il avait eu l’espoir infime qu’elle recommence à trainer avec les mauvaises personnes, pour avoir des gens à arrêter. Et un trafic à couper définitivement, en trouvant les grosses têtes.
(c) code kusumitagraph | lorelei sebasto cha
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle plongée dans la drogue   Mer 8 Avr - 12:48


Raphael StarkJayden W. Butterfield

Nouvelle plongée dans la drogue


Les dealers avaient filé en voyant la personne approcher. Cela ne devait pas être quelqu'un de fréquentable. Mais au lieu, de s'enfuir, Raphael resta de marbre et continua à fumer. Après tout, elle avait bien le droit de fumer un joint tranquillement. On n'allait pas la ré-enfermer en prison pour cela. Elle observa l'inconnu s'approcher. La silhouette qui se dessina n'était autre que celle de Jayden. Le flic qui l'avait enfermé en taule, il y a quelques années de cela. Elle ne l'appréciait pas tellement et aurait préféré ne pas le croiser. Il allait, une nouvelle fois profiter de la situation pour se servir d'elle comme un pion. Elle se demandait, si un jour ce connard la laisserait tranquille. Mais, elle ne voulait pas se bercer d'illusions et savait pertinemment qu'il ne la lâcherait pas. N'empêche, qu'elle avait vraiment pas de chance de le croiser. Quel était le pourcentage de probabilité qu'elle le croise ? Pas beaucoup, c'est certain.

- Tu me suis ou quoi ?, dit-elle sèchement.

Il n'avait que cela à faire, pister les gens. Sa vie sociale devait être inexistante. A part son boulot de flic, il ne devait pas avoir grand chose dans sa vie. En même temps, qui avait envie de traîner avec un type aussi insupportable ? Personne. Dès qu'elle avait comprit ce qu'il attendait d'elle, elle l'avait classé dans la catégorie "gros con emmerdeur". C'était vraiment le genre de type qui profitait des faiblesses des autres pour avenir à ses fins. Raphael se demandait si il avait un cœur.
Au lieu, d'arrêter de fumer, elle continua et inhala une nouvelle bouffée de fumée et la rejeta par la bouche en direction du policier. Elle avait conscience de jouer avec le feu, et de le provoquer, mais c'était le but. Elle avait envie qu'il comprenne qu'elle ne se laissait pas si facilement marcher sur les pieds. Les emmerdeurs de ce genre méritaient bien de recevoir de la fumée dans leur gueule. Pour encore plus enfoncer la situation, elle cracha à ses pieds.

- Tu veux quoi ?, dit-elle d'un air hautain.

(c) code kusumitagraph | lorelei sebasto cha
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle plongée dans la drogue   Jeu 9 Avr - 19:42



Nouvelle plongée dans la drogue


Jayden arriva sur les lieux et sa silhouette n’eut pas finit de se dessiner distinctement que déjà les fuyards prenaient leurs jambes à leur cou, sans se faire prier. La nuit n’était même pas tombée depuis quelques minutes, que la pire racaille du coin hantée déjà les lieux, comme des fantômes errants irrémédiablement attachés au lieu où leur âme finissait de pourrir quelque part. Il ne serait pas étonné si, un jour, en draguant l’eau on trouvait plus d’une dizaine de corps décomposés au fond. Quand on venait ici de nuit c’était généralement pour mourir, que ce fut d’une balle dans le crâne où en piquant les veines jusqu’à ce qu’il n’y en ai plus une d’exploitable pour qu’un secouriste tente de vous ramener à la vie. Aujourd’hui Jay ne voyait des lieux que les pires aspects alors que, plus jeune, il avait encore assez d’innocence pour trouver cet endroit merveilleux, accompagnant son père pendant ses jours de repos, à s’extasier devant les énormes poissons que ramenaient les pêcheurs du coin. De toute manière les docks avaient été profané depuis que Jay avait du y récupérer Murphy pour la première fois, alors qu’il s’était injecté il ne savait lequel des poisons qu’il s’envoyait avec autant de ponctualité qu’un asthmatique son insuline. Depuis ce jour où il avait trouvé son cadet à moitié mort, la peau aussi blanche qu’un cachet d’aspirine, de la bave au coin des lèvres et un oeil qui disait merde à l’autre, Jay ne pouvait décemment plus pénétrer les lieux avec ce regard de gamin qu’on avait tué dans l’oeuf.
Décidément il ne pouvait s’empêcher de ruminer les mauvaises pensées. Il avait à peine la trentaine qu’il avait déjà le comportement d’un vieux con solitaire que sa famille aurait eu vite fait d’envoyer en maison de repos pour ne pas avoir à gérer ses crises de nerfs, ses réflexions acerbes et son odeur de vieux dégueulasse.
Levant légèrement sa jambe droite, il enjamba des cordages qui trainaient sur le quai et s’approcha un peu plus de la brunette qui tenait son joint avec habileté; on reconnaissait aisément les habitués à leur manière de fumer cette merde et Raphael faisait parti des pros. Merde quand même. C’était con de replonger quand on avait tenu aussi longtemps sans rien toucher, mais Jay n’avait jamais été accro assez longuement à quelque chose pour en saisir les pires comme les meilleurs aspects. Quelque part il se disait que c’était dommage, de n’avoir rien dans sa vie qui lui donne envie de s’y accrocher avec désespoir, de trouver plaisir en une chose intéresse, ou une personne, pour donner du sens au monde, ou une illusion de sens. Sans doute que ça expliquait qu’il soit aussi chiant et con. Peut être.

Sourire au coin des lèvres, toujours aussi fasciné par cette nonchalance dont Raphael pouvait faire preuve, un peu comme celle qu’elle avait affiché quand la police lui était tombée sur la gueule, il baissa le menton pour attraper la clope, qui sortait de son paquet, entre ses lèvres. Relevant la tête il fixa la jeune femme avant d’allumer son poison à lui, qu’il s’était remis à consommer en sachant la sortie de prison de son frère imminente. Trop proche à son goût pour qu’il ait le temps de réellement accepter le fait qu’ils allaient surement retomber, encore une fois, dans cette spirale écoeurante de la famille déchirée. Quoique si sa mère continuait de l’ignorer avec autant d’application.. Coinçant la cigarette entre ses doigts, rangeant le paquet dans sa poche intérieure, tirant légèrement sur son t-shirt pour camoufler son badge, même s’il puait assez la flicaille pour que les truands du coin le remarque, il souffla la fumer en l’air. « Bien sûr, j’ai que ça à foutre de mes journées. J’ai tout un programme pour suivre tes journées, parce que je pense constamment à toi. Un regard vers l’eau calme qui léchait les poteaux du quai, il reprit d’un air peu emballé. Sinon j’venais peut être pour m’essayer à la pêche au gros, pour ce que ça te servirait de le savoir.. » Il tua un rictus avant qu’il ne s’affiche, alors qu’elle lui soufflait sa merde dans sa direction. Paradoxalement Jay faisait parti de ces types bizarres qui aimaient bien qu’on les provoque, soit parce que ça leur donnait une occasion d’envoyer deux ou trois tartes dans la tronche, soit parce que ça leur permettait simplement d’envoyer un peu de leur bile dans la gueule de l’autre, pour peu qu’elle soit bien acide.
Son regard se baissa lentement vers le crachat, avant de le relever vers elle; il en disait long sur le fait que c’était franchement pas classe. Pourtant il ne quitta pas son sourire un brin suffisant.

« J’voudrais un fauteuil massant, Scarlett Johansson et peut être la collection complète en DVD de Laurel et Hardy.. Il se frotta le menton en jetant un oeil vers le ciel, quelques secondes, le temps de calmer sa température corporelle qui avait considérablement grimpé devant les actes de Rafael. Ou un bon verre de whisky.. J’hésite encore, je suis pas un mec très constant.. » Jay prenait son temps apparemment, considérant sans doute que si on lui faisait perdre le sien, pourquoi est-ce qu’il ne se permettrait pas, lui, de faire perdre celui des autres ? Ca semblait un échange de bons procédés. De l’index il tapota sur sa cigarette, envoyant un peu de cendres flotter sur l’eau, sans doute l’unique nourriture que les poissons les plus près auraient ce soir.
(c) code kusumitagraph | lorelei sebasto cha
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle plongée dans la drogue   Ven 10 Avr - 14:38


Raphael StarkJayden W. Butterfield

Nouvelle plongée dans la drogue


C'était deux murs qui s'affrontaient. Un qui venait chercher les ennuis et l'autre qui jouait l’arrogant et ne voulait pas se laisser marcher sur les pieds. La soirée promettait d'être pleine de rebondissements. Raph trouvait un certain plaisir à chercher le flic. Elle en tirait une certaine satisfaction. Elle était patiente, et elle avait toute la nuit pour jouer avec le feu. De plus, elle venait de prendre une sacré dose de cannabis, qui ferait effet une heure ou deux, le temps de se débarrasser de Jayden. Elle se sentit envahi d'une légère euphorie, accompagnée d'un sentiment d'apaisement et d'une envie spontanée de rire dû à la drogue. Elle savourait intensément chaque bouchées. Il ne lui restait plus grand chose à fumer, tant pis elle continuerait avec une clope et de l'alcool. Elle se mit à rêver, s'imaginant dans son appartement avec une bouteille de bière à la main et une clope dans l'autre. Ce n'est pas une alcoolique, mais elle aime bien ressentir ce plaisir d'être quelqu'un d'autre et de se laisser aller. Un peu, comme ce qu'elle ressentait actuellement avec le cannabis. Elle revint à la réalité, quand l'imbécile de flic reprit la parole. Il lui confia ses rêves, Raphael ne comprit pas tout à fait ses intentions. Elle était sur ses gardes. Elle termina son joint et le jeta aux pieds de Jayden. Elle s'approcha de lui, et tout en écrasant le reste de ce qui avait été sa source de salut durant quelques minutes, elle se pencha vers lui et murmura :


- J'aimerais te voir mort, avoir le plaisir de te voir à terre, agoniser, complètement soumis à moi et me supplier de te laisser en vie, dit-elle en laissant échapper un sourire.

Elle imagina les différentes techniques de tortures qu'elle pourrait utiliser pour rendre sa mort plus lente et douloureuse. Elle laissa ses pensées vagabonder entre les fouets, qu'elle pourrait utiliser pour lui infliger des marques indélébiles ; les cigarettes qu'elles pourraient écraser sur son corps ; les membres qu'elle pourrait lui arracher. Elle interrompit ses pensées, ne voulant pas se laisser aller à des désirs trop sadiques.

Après quelques minutes de silence, elle rit sarcastiquement. Puis, elle se dirigea vers sa voiture. Elle laissait toujours traîner une bouteille d'alcool entre ses sièges. Elle attrapa une bouteille de whisky à moitié pleine et retourna voir le policier. Elle ne savait pas vraiment pourquoi elle faisait cela, mais sa conscience le lui avait dicté. Même si elle méprisait cette homme au plus haut point, il lui inspirait une certaine pitié. Elle lui tendit la bouteille.

- A la tienne, dit-elle en extirpant une cigarette de sa poche et en attrapant son briquet tant bien que mal.

Elle alluma la cigarette et inspira une grande bouffée, qu'elle rejeta en direction de l'eau, et non pas dans celle du policier. Elle avait décidé de jouer la gentille, maintenant et d'essayer de voir ce qui se cachait derrière cet homme d'apparence si stupide.

(c) code kusumitagraph | lorelei sebasto cha
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle plongée dans la drogue   Sam 18 Avr - 17:32



Nouvelle plongée dans la drogue


Raphael était de loin la compagnie la plus agréable dont il pouvait rêver après une journée de dure labeur, pourtant il ne s’en plaignait pas plus que ça, sans doute parce que c’était lui qui l’avait cherché quand elle ne lui demandait rien. Elle servait ses projets, ses ambitions, mais il y avait un peu plus que ça quelque part, pourtant Jayden n’était pas d’humeur à cerner le fondement de ce qui le poussait à lui coller au train, à vérifier qu’elle ne déraillait pas, quand au fond c’était tout simplement ce qu’il attendait. Paradoxe dégueulasse du type qui cherchait à se la jouer héros en slip et collant, autant qu’en un infâme salopard prêt à n’importe quoi pour boucler la pire racaille de l’humanité, quitte à sacrifier les pauvres âmes errantes qui trainaient sur sa route. Au fond c’était ça, Raphael s’était juste plantée de chemin, se perdant sur celui qu’empruntait Jayden; manque de chance tout simplement, parce que finalement si ça n’avait pas été elle, ç’aurait été une autre et ainsi de suite, dans une boucle sans fin, infernale. Mais il ne pouvait s’empêcher de ce dire que c’était dommage, parce qu’en d’autres circonstances, il restait persuadé qu’ils auraient pu faire un duo d’enfer.
Elle avait beau le détester et ne pas s’en cacher, il fallait être aveugle pour ne pas voir les similitudes entre eux; Raphael avait cédé à ses démons, quand Jayden choisissait de les combattre jour après jour. Tous le prenait pour un type sans problèmes, sans pépins dans son existence presque lisse, mais il n’en était rien; il en avait des choses qu’il s’empêchait de faire, auxquelles il refusait de céder parce que ça lui paraissait trop facile de dire amen et de chuter, plutôt que de s’agripper à la paroi et continuer à grimper.. L’ennui c’était que le jour où il tomberait, la chute ne serait que plus brutale, parce qu’il en avait fait du chemin sur la pente dégueulasse de sa vie de merde.

Alors il se contentait de faire le con, de cacher ces incertitudes qui lui avaient tordu les boyaux si souvent, un regard vers le visage de la jeune femme qui se rapprochait de lui. Elle était délicieuse.. Délicieusement amusante. Plaquant ses deux mains sur sa poitrine, au niveau de son coeur, Jayden fit mine d’avoir été touché de plein fouet par une flèche acide, retenant une moue triste. « Ca me blesse.. Vraiment.. Moi qui avait déjà commencé à choisir les prénoms de nos futurs marmots et à chercher une baraque où nous installer.. Reprenant une bouffée de sa clope, il la recracha sur le côté, avant de hausser les épaules, comme pour passer l’éponge. Mais tu sais .. Ca me touche quand même, parce que ce que je retiens c’est que tu voudrais me dominer et.. tu sais.. Suffit de demander.. Clin d’oeil et sourire clairement pervers au visage, il retint un rire avant de balayer l’air de sa main, la glissant dans sa poche dans la foulée. T’es qu’une junkie Raphael, pas une tueuse en série, arrête de rêver. » Le ton était bien moins sympathique et bien qu’il était resté un minimum poli, l’intonation de sa voix ne cachait pas une insulte déguisée, sous-entend clairement qu’elle n’était rien, à part ce qu’il voulait bien qu’elle soit.
C’était surement son petit côté maître du monde qui resurgissait.

Pourtant sa réaction ne le fit pas mentir, puisqu’après sa menace elle lui tendait une bouteille récupérée dans le véhicule le plus près d’eux. Arquant un sourcil, il observa le liquide qui remuait dans la bouteille qu’elle lui collait dans les mains, reniflant pour voir si ça ne sentait pas un peu la pomme. D’ici qu’elle y ait foutu de l’arsenic ou un autre poison du genre. Jayden était un con, pas un suicidaire. « J’sais pas c’qui m’inquiète le plus.. L’idée que tu veuilles me souler pour me torturer.. Me souler pour profiter de mon corps .. Ou alors me soudoyer.. » Malgré l’envie d’accepter, il lui tendit sa bouteille sans y avoir tremper les lèvres; il était encore en service pour quelques minutes. Jayden n’était pas idiot au point de se compromettre sur un malentendu. Il avait vu trop de collègues tomber pour si peu. « J’te préviens que si tu gerbes, je te tiendrais pas les cheveux.. » menaça-t-il faussement, avant de balancer un peu de cendre et d’écraser son mégot sur la poutre en bois contre laquelle il s’appuya.
(c) code kusumitagraph | lorelei sebasto cha
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle plongée dans la drogue   Lun 20 Avr - 17:47


Raphael StarkJayden W. Butterfield

Nouvelle plongée dans la drogue


Jayden était typiquement le genre de type qui se camouflaient derrière ses apparences de gros dur, alors qu'en fait il était tout simplement torturé par ses démons. Raphael était forte pour détecter ce genre de choses, elle se plaisait à analyser les personnes de fond en combles. Elle en prenait même un certain plaisir. Elle aimait encore plus essayer de déchiffrer ce que cachait les autres, sa curiosité la poussait à beaucoup de choses et pouvait lui attirer des ennuis. Elle en avait déjà testé les frais, en se retrouvant embarqué dans des histoires qu'elle aurait pu éviter. Elle chassa ses pensées de sa tête ne souhaitant pas se souvenir de ces moments pénibles.

Le policier était en train de faire le zouave en répliquant à son amer remarque. Son ton de rigolade laissa place à une réplique beaucoup plus sèche qui surprit l'ancienne détenue. Elle ne sut comment réagir et se sentit terriblement agacé par son interlocuteur qui jouait très bien d'elle. Elle se sentit soudain comme un pantin, ne pouvant rien contrôler.

- Etre une junkie me suffit amplement. J'ai pas envie de tuer des pauvres gens qui n'ont rien demandé. Je suis personne pour décider de la mort de quelqu'un. J'ai un minimum d'empathie contrairement à toi.

Elle se cacha bien d'avouer qu'elle aimerait bien tuer une personne ; son père. Il avait détruit sa vie, ainsi que celle de sa mère. C'était un foutu connard qui ne savait pas contenir ses pulsions sexuels. Elle ne lui pardonnerait jamais ce qu'il avait fait. Et puis, qui c'est, surement qu'il s'était attaqué à d'autres personnes. Personne ne l'a mit en prison, il court toujours en liberté alors qu'il aurait sa place au bout d'une corde. Elle ne savait pas pourquoi elle ne l'avait toujours pas tué.

Jayden hésita avant de lui rendre la bouteille. Il n'était donc pas très courageux. Dommage, cela aurait pu détendre un peu l'atmosphère. Il faut croire, qu'il se tenait sur ses gardes et se méfiait d'elle. Elle se demandait bien de quoi il pouvait bien avoir peur venant d'elle. C'était plus lui le dominant dans l'histoire et elle la dominée que l'inverse. Elle sourit à cette idée en ayant d'autres pensées.

- Je vomirais pas j'ai l'habitude, dit-elle en ricanant.

Elle buvait souvent, au point de se réveiller le lendemain sans n'avoir aucun souvenir de sa soirée. Ce n'est pas une gorgée de whisky qui allait la mettre mal.

- Et puis je suis pas assez bête pour boire des litres devant un flic, ajouta t-elle en finissant sa cigarette qu'elle jeta dans l'eau du port.
(c) code kusumitagraph | lorelei sebasto cha
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Nouvelle plongée dans la drogue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle plongée dans la drogue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plongée dans l'abîme
» Une nouvelle classe arrive dans dofus.
» inazuma eleven 2 comment avoir samford dans la nouvelle royal academie
» Une plongée dans les pensées de Garrosh
» ma nouvelle équipe dans tempête de feu!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What goes around ... comes around :: Bienvenue à Wicklow :: Wicklow Harbour :: Les Docks & la Criée-
Sauter vers: