AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 nouvelle achat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Invité



MessageSujet: nouvelle achat   Mer 8 Avr - 17:20


   

   
❝nouvel achat❞
   Angel & Amber


6h . Mes pieds nus atterrissent sur le parquet du sol, fraîchement cirer, quand je saute de mon lit, déjà en pleine forme, impatiente. J'appuie sur le bouton de mon poste de radio et allume la musique à fond. Pas de problème avec les voisins, le bâtiment est vide et depuis que je suis arrivée, je n'ai vu aucun courageux près à prendre les deux logements au dessous du mien. Faut dire qu'il y a du boulot, j'ai passé les 4 premiers jours de mon arrivée à nettoyer mon nouveau chez moi, cette ancienne salle de danse laissé à l'abandon, était à vendre pour une bouchée de pain, pas étonnant quand on voyait le boulot qu'il y avait a faire pour pouvoir y vivre. Mais grâce à mon père j'avais acquis quelques notions de plomberie et d'électricité, j'étais une manuelle et en deux deux tout était en état de marche. Quelques achats de meubles et ça commençait à ressembler à quelque chose.

Mon café avalé et mon sac de sport sur le dos, je descendais 4 à 4 les marches de chez moi pour me rendre à la salle de boxe au rez de chaussé. Eddie, est là, comme tout les matins et me salua de son cigare à la main, appuyé contre l'entrée et me fit un clin d'oeil avant que je rentre dans le vestiaire pour me changer. Tout les matins sans exception, je fais 1h à 2h de sport, c'est plus fort que moi, je m'extériorise en frappant des poings sur un sac de sable ou en soulevant de la fonte. Ne croyez pas que je sois ultra masculine, au contraire, quand je me pomponne un peu je suis plutôt mignonne, du moins c'est ce que mon frère me disait. Mais depuis la disparition de Brian, je ne me voyais plus du tout prête à envisager de plaire à qui que ce soit, alors je me b ornais à faire de sport à outrance et à bosser le maximum de temps que je pouvais.

9H: Douche prise après avoir sué contre un nouveau qui venait de s'inscrire et quelques  coups dans le sac, j'en avais fini pour la journée. Cheveux remonté et noué avec un des crayon que Eddie avait laissé trainer sur le bureau de son bureau où je venais de poser mon premier loyer, un jean taille basse, un sweat et un débardeur,  je sortais en coup de vent, le saluant de dos pour me diriger vers le vieux tas de ferraille que j'avais trouvé en attendant de me trouver une moto. Et justement, tournant la clé et le papier à la main, où Eddie m'avait marqué la route pour me rendre au garage en question, je partais pour aller voir si ce gars avec un nouveau bébé pour moi.

Quinze minutes plus tard, je stoppais mon véhicule devant un snack, laissant le moteur finir sa supplication de brouahaha. Je descends de la voiture et glissant mes deux mains dans les poches arrière de mon jean, je m'avance vers l'entrée du garage. Pas âme qui vivent, le panneau OPEN s'affiche sur la porte vitrée, poussiéreuse, je baisse la poignée mais la porte est verrouillée. Mes deux mains au dessus de mes yeux, je jette un oeil à l'intérieur et voit un gars, affalé sur un vieux canapé dans le bureau, cigarette à la bouche en train de parler à d'autres gars en face de lui qui ne semble pas en mener bien large. Je regarde autour de moi, la porte de l'atelier est ouverte, je m'y dirige d'un pas décidé et lance alors d'un voix claire à leur attention Bonjour ...??, j'avance un peu dans le garage et jette un oeil autour de moi, deux voitures ont le capot ouvert. Je reste alors planté au  milieu et ajoute, en réajustant mon système D de coiffure avec mon crayon HB ... il y a quelqu'un..?, question idiote alors que je viens de les voir à travers la vitre mais je ne voulais pas qu'ils croient que je les espionnais, même si allez savoir pourquoi, j'avais comme une impression que quelque chose clochait ici.

   
© Pando
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: nouvelle achat   Jeu 9 Avr - 23:11



people change, things go wrong, shit happens but life goes on

« Angel c’est moi, faut que tu rentres au garage, on a eu un problème avec les gars d’O’Shannon. Shino s’est prit une balle. » Assis sur la Cruiser, j’avais fermé les yeux, en proie à une angoisse inhabituelle. Les choses tournaient mal depuis ma sortie de prison. A cause de cette histoire de plan de réinsertion, la moitié des concurrents étaient aussi sortis de prison et avaient reprit leur activité, et, étant à la tête du plus gros réseau, j’étais la cible de tous les petits caïds qui cherchaient à me doubler. Et, comme aujourd’hui, ça finissait souvent sous les balles. De l’autre côté, le garage n’avait jamais été aussi populaire. A croire que tout le monde s’était passé le mot pour venir m’emmerder. Je devais être opérationnel sur deux fronts et ça commençait sérieusement à me fatiguer. Plus le temps de vivre, plus le temps de profiter, et maintenant, plus le temps de manger « Qu’est ce qui se passé bébé ? » Sa voix dans mon dos me fait presque sursauter. Je l’avais oublié, la fille d’hier soir. C’était elle que je devais emmener déjeuner avant que tout ça ne me tombe dessus. Je jette la tête en arrière, dans un ultime geste de ras le bol, criant silencieusement au ciel d’aller se faire foutre  « Descends de la moto. J’ai plus le temps de m’occuper de toi » Elle m’engueule, mais elle descend et elle s’éloigne en balançant son sac sur son épaule. C’est le bon côté quand on inspire la crainte, personne ne vous tient tête trop longtemps mais avec elle, elle emportait la promesse d'une autre nuit dans son lit. Je démarre, mets mon casque et je m’élance sur la grande avenue du centre de Wicklow, en rêvant du jour où je pourrais prendre cette route pour quitter cette vie que je finissais par détester.

J’entre comme un taureau en charge dans la petite pièce du garage qui servait, en temps normal, de bureau, mon casque toujours vissé sur la tête. Shino est allongé dans le canapé et une grosse tâche de sang entoure sa cuisse. Putain le canapé. J’allais devoir en racheter un avant que quelqu’un ne tombe sur ça. Les deux mains sur la cuisse et le visage tordu par une grimace de douleur, il laisse échapper un gémissement rauque tandis qu’un autre s’affaire à essayer de découper son jean. J’enlève mon casque et je me tourne vers Keith, assis sur le bureau la tête entre les mains « Bordel qu’est ce qui s’est passé ?! » Il se passe nerveusement la main dans les cheveux « On s’est fait allumer par les Pagans » Les Pagans. Ces mecs étaient des trafiquants de drogue, pourquoi s’en prendre à mes hommes ? Je me laisse tomber sur l’accoudoir du canapé pendant que Shino hurle à la mort. En temps normal, quand on se prend une balle, on  fonce à l’hôpital, mais dans notre cas, l’hôpital c’est un aller simple pour la prison. On pose toujours des questions aux blessés par balles, et, vu ce que j’étais, et vu mes antécédents, amener Shino là bas soulèverait trop de problèmes. Mais il ne pouvait pas rester là, le garage était censé être ouvert aujourd’hui, même s’il n’y avait pas foule, je ne pouvais pas me permettre de garder un mec qui pissait le sang dans le bureau comptable. Il gueulait trop fort « Putain Keith, emmène le dans ma chambre au dessus et sors lui la balle de la jambe ! Et toi, je pointe l’index sur Jimmy, explique moi pourquoi on a le club des hispaniques au cul » Keith et deux autres de mes hommes attrapent Shino par les bras et le traîne à moitié vers l’escalier où ils disparaissent. Le silence revient immédiatement brisé par la voix de Jimmy « Apparemment le mec qui nous a acheté les armes comptait s’en servir contre eux » Bordel. J’allais devoir lécher les fesses de leur leader maintenant, pour qu’on évite de se faire mitrailler comme des talibans. Un soupir bruyant s’échappe de mes lèvres et je me laisse aller dans le dossier du canapé, une clope à la bouche, vidé. « Bonjour… ? » Je me redresse brusquement et appuie l’index sur mes lèvres au moment où Jimmy ouvre la bouche, l’angoisse peinte sur son visage. Discrètement et silencieusement, je m’approche de la porte, une main sur la pognée et je jette un œil à travers le hublot qui donne sur la salle où sont garées les voitures. Une femme déambule entre les bolides dans l’atelier, une cliente venue faire réparer sa bagnole, surement. Putain c’était bien le moment pour ce genre de conneries « Il y a quelqu’un ? » Je fais signe aux trois hommes restant de monter rejoindre Keith et Shino chez moi et, après avoir recouvert le canapé et le sang avec une vieille couverture qui traînait, j’ouvre la porte, un vieux chiffon crasseux posé sur l’épaule « Ouais, ouais je suis là. Qu’est ce que je peux faire pour toi ? » J’avais l’habitude de tutoyer tout le monde, c’était un commerce familial ici et personne ne s’en était jamais plaint. J’avance au milieu des voitures, en essayant de donner l’impression que j’étais, deux minutes plus tôt, en plein boulot. Je ferme un capot resté ouvert et je remarque avec effroi les deux flingues posés par terre au fond de la pièce. Les cons. Toujours très calme, pour ne pas éveiller les soupçons, je me place devant la nouvelle arrivante et je lui balance un sourire chaleureux en pointant son vieux tacot du doigt « Un problème avec ta … voiture ? » Si on pouvait appeler ça une voiture.

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: nouvelle achat   Dim 12 Avr - 10:40

Nouvel Achat...

Depuis mon arrivée à Phénix, je n'ai qu'une envie, remonter sur une deux roues, les voitures... c'est pas mon truc, trop de taule autour de moi même si une petite course sur un circuit c'est toujours bon a prendre, j'avais envie de sentir de nouveau le vent se flanquer contre moi quand je passais la barre de la vitesse autorisée. A mon arrivée, je n'avais pu me trouver que cette vieille Crystler qui peinait a démarrer le matin et risquait à tout moment de me lâcher, je devais absolument me trouver une moto pour la remplacer et mettre cette taule là où était sa place : dans une casse. Alors après une remarque des plus moqueuse d'un de mes collègue au commissariat, je demandais à Eddie où je pourrais trouver mon bonheur et me voilà donc devant le garage en question, les mains dans les poches arrières de mon jean, jetant un oeil autour de moi, cherchant du regard une quelconque deux roues, mais il n'y avait que deux voitures au capots ouvert et des outils un peu partout.

Un regard jeté au travers la vitre de la porte d'entrée et j'aperçu 4 gars en train de "parler" houleusement, je fis le tour et entra dans l'établis en lançant un bonjour assez fort, pour que je me fasse entendre par les hommes de l'autre pièce. Toujours les mains dans les poches, je tournais ma tête un peu vers la porte qui donnait dans leur pièce arrière, ma curiosité de flic était bien trop forte pour que je la réprime. Et puis enfin je vis le gars qui était sur le sofa, sortir de l'arrière boutique. Grand, blond, le regard froncé « Ouais, ouais je suis là. Qu’est ce que je peux faire pour toi ? » , il s'avance alors vers moi et me demande si j'ai un soucis avec ma voiture. Je tournais la tête vers le dit véhicule et éclatant de rire, je rétorque d'un ton moqueur C'est un problème à elle toute seule cette poubelle... , il était clair que ma voiture était un soucis, à la seconde où je l'avais démarrer j'avais entendu le moteur me crier de l'euthanasier, épuiser par ses années de dur rouage, mais Eddie me l'avait filer sans un sou, alors je n'allais pas non plus trop m'en plaindre. Je fis de nouveau face au gars et lui tendant la main en souriant tout aussi chaleureusement que lui, je me présenta Amber, c'est Eddie qui m’envoie... il a dit que vous pourriez peut être m'aider à trouver mon bonheur..., sa main est ferme et douce, je récupérais la mienne et poursuivis .. Je viens pour une moto... , j’espérais vraiment qu'il ai quelque chose à me vendre. Sur mes paroles je m'avance vers la voiture à côté de moi et sortant mes mains de mon jean pour poser l'une d'elle sur le toit de la buick riviera de 1965 qui elle, avait encore le capot ouvert, je jetais un oeil rapide à l'intérieur et déclara ... sympa la voiture, c'est une vrai merveille celle là... , il pivotait sur lui même, me fixant dans les yeux, je fronçais les sourcils, il me semblait bien étrange. Je me relevais alors et m'adossant contre la voiture et croisant les bras je lui demandais alors Alors vous pensez pouvoir me trouver quelque chose? Car j'avoue que là, je sens que cette pauvre épave va pas tarder à rendre l'âme et ma patience avec ...

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: nouvelle achat   

Revenir en haut Aller en bas
 
nouvelle achat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nouvelle vague eldar noir
» [Lego] Une nouvelle boutique en ligne LEGO à venir !
» Nouvelle édition de Twilight Struggle
» Nouvelle offre de peinture
» Nouvelle peinture pour Décors ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What goes around ... comes around :: Bienvenue à Wicklow :: Western Mountains :: Station service-
Sauter vers: