AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 How are you, beauty ? (abi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Invité



MessageSujet: How are you, beauty ? (abi)   Mar 14 Avr - 23:04


ça fait un bail.
andy & abigaëlle.


Les secondes défilent lentement. La grande aiguille de ma montre me nargue en bougeant doucement. Lorsqu'une minute s'écoule finalement, la suivante semble encore plus longue que la précédente. Quel cercle vicieux. J'ai l'impression que le maître du temps se joue de moi. Il doit rire. Son esprit fourbe doit lui souffler tellement d'idées sadiques qu'il n'en a sûrement pas encore terminé avec moi. J'en suis sûr. Je tapote sur le cadran de l'objet accroché autour de mon poignet, mais rien ne se passe. La grande aiguille continue son chemin aussi lentement que possible. Je soupire longuement et me laisse retomber sur mon lit, ma tête s'écrasant contre mon oreiller, mon regard fixant le plafond blanc et lisse de ma chambre. Tout ceci est irrationnel. Je ne comprends pas encore comment est-ce que ça a pu arriver. C'est sûrement un cauchemar où nous sommes tous reliés. Inlassablement, je lance une nouvelle fois un regard sur ma montre et fronce mes sourcils. « T'as fini de te moquer de moi ? » Dis-je, ma voix bien plus grave que d'habitude pour montrer mon agacement. J'en ai marre d'attendre que huit heures montre le bout de son nez. C'est stupide. Indescriptible. Inimaginable. Je ne suis généralement pas impatient, mais là, le temps passe beaucoup trop lentement pour moi. Je me positionne sur le ventre et enfouit mon visage au creux de mon oreiller avant de hurler. Mon cri est étouffé par le tissu de l'objet sur lequel je m'acharne en lui gueulant dessus. Je l'entends tout de même. Ce n'est pas comme si un simple oreiller pouvait avoir la même capacité que des murs permettant d'isoler le son, hein. Je ferme finalement les yeux, abandonnant. Le temps passe trop lentement pour que j'attende que mon émission préféré commence. Et non, il est hors de questions que je sorte. Je n’ai pas envie de voir Saül. Il doit sûrement être en train de décuver de sa dernière soirée. Ou que sais-je encore. Je n’ai pas non plus envie de croiser l’un de ses plans cul d’un soir. Non merci. Et puis de toute façon, je ne suis même pas habillé. Ainsi, je m'endors, plongeant dans un sommeil léger. Oui, très léger. Car lorsqu'un un klaxon se fait entendre, je me réveille automatiquement, les yeux gonflés. Je soupire, exaspéré. Je n’ai pas dormi de la nuit. Je suis crevé et je dois – ah non. Je ne bosse pas aujourd’hui. Alors qu’est-ce que j’attends comme ça ? Je décide très vite de me lever. J'attrape un slim blanc ainsi qu'un débardeur turquoise et un long pull de la même couleur avant de me diriger vers ma salle de bain personnelle. C'est ça qui est bien, quand on vit dans une grande maison. Il y a assez de salles d'eau pour ne pas être brusqué ou dérangé dès le matin. De toute façon, le gamin doit encore dormir. Je soupire longuement avant d'entrer dans la cabine de douche. Je fais couler l'eau jusqu'à-ce qu'elle devienne assez chaude pour moi, silencieux. J'inspire longuement avant de sortir, après m'être finalement douché pendant plus d'un quart d'heure. Je m'habille en vitesse, me brosse les dents, puis coiffe mes cheveux avec du gel. Je souris faiblement, fier de la vue que me donne le miroir. Finalement, moi qui me trouvais plutôt banal quand j'étais gosse, je deviens plus beau de jour en jour. Moi ? Narcissique ? Jamais de la vie. J’apprécie juste le fait d’avoir le physique d’un Dieu Grec. Oui. Oui. C’est bien le cas, regardez-moi. Je sors finalement de la salle de bain et enfile ma paire de baskets. Va falloir que je m’en achète une nouvelle. Ces deux-là commencent à devenir horrible à voir. Mais je me sens vraiment bien à l’intérieur et surtout, elles m’ont coûtées vraiment cher. Je soupire et sors, marchant jusqu’au lac. Il fait plutôt joli. Quelques nuages assombrissent le ciel, mais rien de très douteux. Il ne pleuvra pas avant un ou deux jours. Haussant des épaules, j’enfouis les mains dans mon jean, marchant durant une petite heure avant de remarquer au loin une jeune femme que je n’ai pas vu depuis plusieurs semaines. D’ailleurs, elle n’est même pas daigner répondre à mon dernier message d’attend de la semaine passée. M’approchant de manière féline, je glisse un bras autour des épaules de la jolie brunette en souriant. « Salue Abi’. » Murmuré-je soudainement à son oreille avant d’embrasser sa joue. « Ça fait un bail. Je te pensais disparue. » Lâches-tu, un peu sarcastique. C’est vrai quoi. Qu’est-ce qu’elle en ce moment pour être ainsi, hein ?
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas


Staff Air
✿ participation au forum : 552
✿ date d'arrivée : 19/02/2015
✿ métier : Elle travail en tant que secrétaire dans l'entreprise de Logan Mc Callister.
✿ situation maritale : célibataire mais c'est un peux le bordel de ce côté là.

MessageSujet: Re: How are you, beauty ? (abi)   Mar 14 Avr - 23:45


ça fait un bail.
andy & abigaëlle.


Quand mon réveil sonne j'ai l'impression de n'avoir que trop peut dormis. pitié non pas maintenant... J'ai encore sommeil et je ne veux pas aller bosser. C'est à moitié endormie que je me lève et me dirige vers la cuisine. Mon frère, Travis ne dort toujours pas. Il a visiblement passé la nuit devant la télé à faire je ne sais quoi. Me servant un café je m'assied sur le canapé à côté de lui alors qu'il me dévisage. « Tu ne manges rien ? » Soupirant je lève les yeux vers le ciel et fait signe de la tête pour dire non. « Bonjour mon cher frère, je suis moi aussi ravie de te voir alors que je dois bosser tandis que toi tu te pavane toute la nuit à faire je ne sais quoi ! » Me relevant et remettant mon jogging trop grand pour moi je soupire. « Tu es trop maigre tu dois manger ! » D'un grognement je file sous la douche. Travis et son obsession avec mon poids me fatiguait. Je m'étais débrouillée jusque là alors il va pas commencé à jouer le père et le frère. DEUX EN UN le gars ! Il doit s'occuper de lui maintenant j'ai déjà assez gâché sa vie comme ça.
Bref je file sous la douche et me prépare pour travailler. Jean, chemise blanche, ballerine et veste en jean bleu marine. Je prend mon sac et file pour le bureau quand j'arrive sur place mon patron tire une drôle de tête. Il fini par me dire de prendre ma journée car il me trouvait fatigué. Tsss à qui la faute aussi ? Si il arrêtait de hanter mes rêves je dormirais peut-être mieux aussi !
Je décide donc d'aller faire un tour, et alors que je suis dans mes pensés j'entends un  « Salue Abi’. » Il passe ses bras autour de mon cou et m'embrasse la joue. Je sursaute. C'est Andy, mon meilleur, il a été comme un frère quand Travis n'était pas là... « Ça fait un bail. Je te pensais disparue. » Un rire nerveux sortit de ma bouche. J'étais tellement préoccupée que je n'avais pas eus le temps de répondre. De plus je ne voulais pas que les gens me voit dans cet état, on dirait un zombie des fois. « Andy ? Oh mon dieu tu m'as fais peur ! Oui je sais je suis vraiment désolée... j'ai lue ton message j'ai voulut te répondre mais c'est la folie en ce moment... J'espère que tu ne m'en veux pas ! » Je lui fis à mon tour un bisous sur la joue. Je dois avouer qu'il m'avait terriblement manqué...
AVENGEDINCHAINS


It's taking me over, I don't wanna play this game no more. We could have all night, if you just say the word. Tell me it's alright ©️ signature by anaëlle.
Just give me the greenlight
so tell me right now you want me right now
Revenir en haut Aller en bas
 
How are you, beauty ? (abi)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kahina Amenesty Kealoha - Life is a pure beauty
» Maddison Wendy Lewis ● I'm not beauty queen, I'm just beautiful me...
» American Beauty || Cassandre
» "Japan beauty" de koknsun
» Staggering Beauty

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What goes around ... comes around :: Bienvenue à Wicklow :: Ballyguile Hills :: Petit Lac-
Sauter vers: