AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I am fortune's fool ✿ ft. Angel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Staff Terre
✿ participation au forum : 454
✿ date d'arrivée : 10/02/2015
✿ métier : -
✿ situation maritale : -
✿ âge : 32

MessageSujet: I am fortune's fool ✿ ft. Angel   Lun 6 Avr - 20:30


 
Aarya C. O'GradyAngel R. O'Connor
 
  I am fortune's fool


 
here we are now, entertain us j'étais en train de rouler dans la montagne. Les fenêtre levés mais Nirvana à fond la caisse, c'était une des choses que j'aimais le plus. J'avais posé ma journée, il fallait bien de temps en temps prendre un peu du temps pour soi. Et tout le monde me disait que je pensais trop au boulot, qu'il fallait que je pense à moi un petit peu. Alors je m'étais improvisée une petite journée rando dans la montagne. J'étais allée chez mon père juste avant. « Salut papa!  » je déposais un baiser sur son crâne. « Tu veux que je pose ma journée moi aussi pour pouvoir passer la journée avec toi!? Ca serait sympa non? » il était tellement mignon dans son costume à prendre son bol de café matinal. « Mais non t'en fais pas, j'ai besoin de passer du temps toute seule pour me reposer un peu. Si j'étais allée piquer une tête alors là oui je t'aurais proposé de venir, mais là je vais juste marcher! » dis-je en désignant les vêtements que j'avais passé : des boots, un pantalon treillis kaki et une veste assez chaude. On est en Irlande c'est pas parce qu'il fait soleil qu'il fait forcément chaud. Et vaut mieux être bien équipé pour une petite virée en montagne. « Je viens juste t'emprunter ta Jeep! » dis-je en prenant la clef sur le tableau à clefs dans l'entrée. « Très bien ma fille, profites en! Amuse toi bien. T'as qu'à passer ce soir pour manger, j'essayerai de demander à Kay, Caitlin et Ciara de venir aussi.  » je souriais et l'embrassais de nouveau, sur le crâne cette fois ci. « Oh t'en fais pas elles doivent probablement avoir déjà plein de choses prévues je pense. Je passerai te voir et on mangera tous le deux » je souriais « Et puis je laisse ma voiture ici de toutes manières » les clefs en main et après lui avoir fait un clin d’œil, je fermais la porte.

La route était belle, et je chantais à tue tête, comme à mon habitude. Il faisait beau et le paysage était comme à son habitude, des plus magnifiques. J'aimais les alentours de Wicklow. Et plus largement j'aimais l'Irlande c'était mon pays, et quel beau pays. Un très large sourire aux lèvres je regardais l'heure. Il était assez tôt. J'étais plutôt matinale -à moins d'avoir trop fait la fête la veille- et je pouvais donc profiter du jeune soleil dans les arbres verts de la montagne. C'était splendide. Kurt Cobain s'époumonnait tout autant que moi avant tout d'un coup ... de s'arrêter. « Hein quoi!? » plus de jus, la batterie s'était arrêtée comme ça. Surprise et coupée dans mon élan je tapais du poing sur le volant. « C'est quoi cette merde! » j'essayais de redémarrer. Mais sans succès. La batterie semblait morte ... je levais les yeux au ciel. Ah putain c'était bien ma veine ... mon seul jour de congé il fallait que je me retrouve paumée, avec la voiture de mon père, en pleine montagne ... Et bien sûr pour couronner le tout ... j'étais tout ce qu'il y a de plus nulle en mécanique. Le fonctionnement d'une voiture était aussi compréhensible qu'une lettre en foutu chinois pour moi. Je fermais les yeux. C'était une blague, hein? Je ré-essayais de nouveau quelques fois ... mais ça ne voulait vraiment pas.

Je descendais de la voiture et shootais dans un caillou qui allait rebondir sur le petit calvaire au bord de la route. je n'avais même pas remarqué que j'étais arrivée ici ... qu'est ce que je pouvais bien faire. J'essayais d’appeler mon père, mais ça ne répondait pas. Le soleil commençait à se faire de plus en plus fort ... « Putain faut que ça m'tombe dessus ... » dis-je en laissant échapper un juron. « Aujourd'hui ... » c'était désespérant. J'étais en nage, la colère et l'exaspération combinées à la chaleur me rendaient de plus en plus irritables. Je retirais la veste qui me tenait trop chaud et la jetais sur la banquette arrière ... Que faire ... Je me voyais pas appeler Kay qui devait être occupée par le bar, pareil pour Oona et Oliver. Ciara était probablement en plein tournage ... et Jay ... autant publier une photo de moi sur un camion de pompier pour gosse sur Facebook que de l'appeler.  La seule solution était ... « Le garage ...  » putain ouais. J'étais bien obligée d'appeller le garage. Mais j'en avais aucune envie. Faut dire que j'avais pas les meilleurs termes avec le propriétaire. « Âllo ? ... oui bonjour désolée de vous déranger aussi tôt » j'aurai pu dire de vous déranger tout court. Au moins c'était pas Angel au téléphone c'est toujours ça. « Je suis en panne sur la route de la montagne. A côté du calvaire si vous voyez ou c'est ... » je m'adossais à la voiture et passais une main dans mes cheveux la personne au bout du fil me demandait ce qui s'était passé. « Hé bien ... je conduisais, et elle s'est arrêtée tout d'un coup, comme ça. Impossible de la redémarrer maintenant ... » je fis une grimace quand j'entendis dire qu'on m'envoyait quelqu'un. « Merci beaucoup. Je vous attends. » je soupirais doucement et rangeais le téléphone dans la poche arrière de mon pantalon. « Pourvu qu'ça soit pas Angel ... » murmurais-je en sortant mes lunettes de soleil de mon sac de provisions. Au moins j'étais pas partie sans rien ... je sortais la bouteille d'eau et décidais d'attendre bien sagement ... tout en continuant de prier pour que ça ne soit pas Angel.

 
(c) code kusumitagraph | lorelei sebasto cha




It's in the water baby, it's between you and me
Bite the hand that feeds,Tap the vein that bleeds,
Down on my bended knees
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: I am fortune's fool ✿ ft. Angel   Mer 8 Avr - 5:11



people change, things go wrong, shit happens but life goes on

Un coup, deux coups, trois coups. La porte s’était ouverte à la volée et j’avais instinctivement plongé la main sous l’oreiller pour attraper le flingue que je cachais toujours là. En voyant le canon pointé sur lui Shino avait levé les mains devant lui et il avait reculé d’un pas dans le couloir « Tout doux Angel, c’est moi » Ma main armée est retombée sur le matelas dans un bruit sec  et, dans un long soupir, je me suis laissé glisser sur le coussin en plume d’oie que je venais de quitter. J’étais en sueur « Putain Shino, c’est quel mot que t’as pas compris dans ‘personne dans ma piaule’ ? » Je n’avais pas besoin de le voir pour savoir qu’il hésitait à répondre, sa seule respiration me suffisait. Il avait beau travailler pour moi depuis des années, il ne pouvait toujours pas prévoir mes réactions. A cet instant précis, il avait peur. Je me suis redressé, assis au bord du lit et j’ai passé les mains sur mon visage, las et fatigué. J’avais passé la nuit à courir à travers la ville pour retrouver ce petit merdeux qui avait cru pouvoir me doubler. J’avais fini par le coincer en plein centre ville, tard dans la nuit ou tôt le matin, je sais plus et il m’avait vomit tout un tas d’excuses. C’était un gosse. Un putain de gosse. Quinze ans pas plus. On aurait dit un lapin coincé dans les phares d’une voiture. Finalement je l’avais laissé partir, je pouvais pas passer un môme à tabac, j’avais des principes. Surtout que je faisais l’objet d’une étroite surveillance. C’était le revers du plan de réinsertion : un boulot, une nouvelle chance et un baby sitter qui vous colle aux basques et qui épluche vos moindres faits et gestes. Résultat ? J’avais les mains et les pieds lies, j’étais saucissonné dans une camisole et je devais sortir de nuit pour régler mes affaires. En plus de ça j’avais été obligé de transférer toute la cargaison dans différents entrepôts en prévision des contrôles. Un vrai bordel. J’étais redevable à trop de gens à cause de ça et, honnêtement, ça m’emmerdait. Être redevable dans mon monde ça revenait à se planter un couteau dans le ventre. Shino ouvre la bouche mais je le stoppe dans son élan en levant l’index. J’ai besoin d’une clope. Sans ça je serai incapable d’écouter ce qu’il a à me dire. J’attrape le paquet, j’allume la meurtrière et je tire une bouffée « Je t’écoute » Il se passe nerveusement la main dans les cheveux « Tu vas pas être content Angy mais on a besoin de toi au garage » Il avait vu juste « On a une dizaine de clients en bas et j’en ai une autre qui vient d’appeler. Elle est en panne sur la route de la montagne. Moïra est occupée, Keith est à l’entrepôt Unser et moi je dois m’occuper du reste. Il reste que toi. » Les yeux vers le plafond, je joins les mains en une prière silencieuse « Sors moi les clefs de la dépanneuse » A peine ma phrase terminée, il s’éloigne dans le couloir, hors de ma vue et de mes mains « Shino ! C’est quoi son nom ? » Sa voix me parvient de l’escalier « Sais pas. Elle l’a pas dit ».

En sortant du pick up, j’avais pas pu m’empêcher de rire. J’avais toujours plus ou moins su que quelqu’un là haut se payait ma tête depuis trente et un ans mais aujourd’hui, il avait mit le paquet. Elle était appuyée contre la portière de sa voiture, une bouteille d’eau à la main et la tête portée bien haute. Aarya O’Grady. La dernière fois que je lui avais parlé, je devais avoir dans les douze ou treize ans et elle m’avait plus ou moins annoncé qu’elle était trop bien pour moi. Depuis je l’avais croisé dans les rues de Wicklow mais nos vies étaient bien différentes, c’était le cygne, moi j’étais le crapaud. C’était une O’Grady, moi j’étais un O’Connor. C’était l’eau, moi j’étais le feu. La serviette et le torchon. Elle me méprisait et je la méprisais, les choses étaient simples. Quand j’arrive à sa hauteur mon sourire ne s’est toujours délogé de mes lèvres et j’écarte ironiquement les bras comme pour saluer un vieil ami « O’Grady ! Si je m’attendais à te voir… » J’avance vers le capot de la voiture et je l’ouvre d’une main en gardant le corps penché sur le côté pour la maintenir dans mon champ de vision « Je serais resté dans mon putain de lit » Je continue de lui sourire, juste pour l’emmerder un peu plus qu’elle ne doit déjà l’être. Je suis au bout du rouleau. Après avoir mit la cale pour empêcher le capot de se refermer, j’ouvre sa portière et je tourne la clé. Rien. Je réessaye. Toujours rien. Accoudé sur le volant, je me tourne vers elle « Ta batterie est morte princesse. Tu vas devoir monter avec moi jusqu’au garage, j’ai pas le matériel pour te la changer ici » L’idée ne m’enchante pas plus que ça mais, à vrai dire, je n’ai pas vraiment le choix. En fait si, je l’ai. J’avais toujours le choix. Je pouvais choisir de la laisser là en plan mais ce serait mauvais pour les affaires et ce boulot, j’y tenais. Plus qu’à ma fierté. De retour au camion, j'ouvre la porte passage et l'invite à monter d'un signe de tête, la route allait être longue.

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas


Staff Terre
✿ participation au forum : 454
✿ date d'arrivée : 10/02/2015
✿ métier : -
✿ situation maritale : -
✿ âge : 32

MessageSujet: Re: I am fortune's fool ✿ ft. Angel   Mer 15 Avr - 1:19


 
Aarya C. O'GradyAngel R. O'Connor
 
 I am fortune's fool


 
C'était bien ma veine, il fallait bien évidemment que je tombe en panne sur une route que personne ne fréquentait jamais, ou si peu, et bien que que ça soit en plein cagnard. Y'a pas à dire, quand je fais les choses je ne les fait pas à moitié. Oh bien sûr dans plusieurs années je suis convaincue que ça sera un sujet de discussion délirant et que j'en rierai à gorge déployée. Cependant pour le moment je ne voyais absolument aucune raison de rire de la situation. Si ce n'est la mauvaise chance que j'avais. Et en plus Kurt ne pouvait même plus me tenir compagnie. Lui et sa douce voix mélodieuse s'étaient éteintes dès que mon stupide véhicule avait décidé de faire le difficile.

J'étais en train de cuire sous ce soleil de plomb. on est en Irlande for God's sake!. C'était irréel. J'étais en train de me deshaltérer quand il arrivait. Oh putain ... pas lui ... « O’Grady ! Si je m’attendais à te voir… » je manquais de m'étrangler avec une gorgée d'eau en le voyant. « Je serais resté dans mon putain de lit » Angel O'Connor. De tous ceux qu'ils auraient pu m'envoyer, il fallait qu'ils m'envoient lui! ... Bon sang, j'avais vraiment pas de bol moi ... « O'Connor, si j'avais su que c'était toi qui allait venir j'aurai troqué de la vodka contre cette bouteille. » dis-je en rebouchant ma bouteille et la lançant sur le siège de ma voiture. « Oublier ta présence et espérer que tu t'occupes de la voiture le plus rapidement possible »

Entre Angel et moi c'était ... électrique, ça l'avait toujours été. Il y avait toujours eu une tension entre nous. Une attirance et une répulsion en même temps. Il était tout à fait ce que j'appréciais chez un homme, on pouvait pas dire le contraire. Mais voila il trempait dans des affaires pas vraiment honnête. c'est pourquoi après une brève mais intense liaison dans le passé, à présent on aboyait d!s qu'on se croisait. Et aujourd'hui ne dérogerait pas à la règle, c'était certain. Il était en train de s'occuper de la voiture, de ce qui se passait sous le capot. Domaine dans lequel moi j'étais totalement incompétente. « Ta batterie est morte princesse. Tu vas devoir monter avec moi jusqu’au garage, j’ai pas le matériel pour te la changer ici » Je soupirais très lourdement, c'était clairement pas la réponse que j'attendais de lui. Mais je n'avais pas le choix. Il semblait honnête. Enfin ... on se comprends hein. « J'ai pas le choix je suppose ... » dis-je en haussant les épaules et le suivant vers sa voiture. « Allons y alors ... » continuais-je en entrant dans l'habitacle.

Je voyais ma voiture s'éloigner dans le rétroviseur et ne posais même pas mon regard sur lui. Le trajet allait être long. Putain que j'étais gênée. C'était étrange, pourtant j'étais pas le genre de personnes vraiment gênée. Mais c'était toujours le cas avec lui dans les parages. Il avait ce don. Peut être à cause de la raison pour laquelle nous n'étions plus ensemble? Une raison somme toute idiote mais on était jeunes et on est passés à autre chose sans aucun doute. C'était un O'Connor. j'étais une O'Grady. Et non c'est pas un remix de Roméo et Juliette. Il n'a rien de Roméo et je n'ai rien de Juliette. Le silence entre nous était pesant. Terriblement pesant. « Qu'est ce que tu deviens depuis le temps ... » lançais-je pour faire la conversation. Combler le silence était la priorité numéro une. Je haissais le silence hormis quand je nageais.

 
(c) code kusumitagraph | lorelei sebasto cha




It's in the water baby, it's between you and me
Bite the hand that feeds,Tap the vein that bleeds,
Down on my bended knees
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I am fortune's fool ✿ ft. Angel   

Revenir en haut Aller en bas
 
I am fortune's fool ✿ ft. Angel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Résolu] Platinum Angel + Abyssal Persecutor
» Free Angel RFID
» Angel-warrior (Feca lv104-105)
» Retour de Pyro Angel
» debut de liste blood angel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What goes around ... comes around :: Bienvenue à Wicklow :: Western Mountains :: Calvaire-
Sauter vers: