AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Deirdre of the Sorrows

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Invité



MessageSujet: Deirdre of the Sorrows   Sam 4 Avr - 17:16



Deirdre Mairéad O'Reilly
Lucy Kate Hale - Terre à Terre

   
Je m'appelle Deirdre O'Reilly mais bien souvent on me surnomme Dede. Je suis née le 17 septembre 1992 à Limerick, et donc j'ai 22 ans. Il se trouve que je suis Irlandaise puisque ma famille est de Limerick et de Wicklow. J'exerce le métier de gérante du B&B O'Reilly. Côté coeur je suis attirée par les hommes et célibataire.

   
Un esprit sain dans un corps sain? Deirdre est une jeune femme débrouillarde, toujours pleine de ressources. Elle ne se laisse jamais abattre et trouve des solutions à tout. C'est d'ailleurs pour cela que tous le monde la considère comme une éternelle optimiste, malgré les épreuves que la vie dresse sur son chemin. Sensible, Deirdre aime la musique depuis sa plus tendre enfance et elle a une âme d'artiste, parfois un peu incomprise. La jeune femme est assez mystérieuse, discrète, voire secrète mais cela ne l'empêche pas d'avoir un caractère bien trempé et de ne pas se laisser marcher sur les pieds. En amitié comme en amour, elle est fidèle et dévouée. La famille tient une place énorme dans sa vie.
Que pensez vous de la ville? Et plus largement, de l'Irlande? Deirdre n'a jamais quitté l'Irlande. Elle est habituée à son île, son pays, ses racines. Elle est proche de sa famille et a été élevée dans la foi chrétienne. Deirdre pratique la musique et le chant traditionnels irlandais et parle couramment le gaélique. Elle est très fière de sa culture et fais tout pour a protéger. En ce qui concerne Wicklow, elle y a passé quelques étés lorsqu'elle était enfant et connaît quelques personnes, mais sans plus. Elle est plus une étrangère à la ville qu'une habitante locale.

   Avez vous déjà commis un délit ou crime ? Avez vous déjà été victime d'un délit ou crime ? Deirdre n'a jamais commis de crime. C'est une personne intègre, dont la famille est respectée de tous. En revanche, les O'Reilly ont déjà été victimes de chantages de la mafia à Limerick et Deirdre en garde un très mauvais souvenir. Elle ne fait pas confiance à la police et à la justice depuis la disparition de son premier amour ...

   Le Maire Blackstone a imposé une nouvelle politique concernant la réinsertion de détenus, ça vous inspire quoi, vous? Honnêtement, Deirdre n'est pas vraiment au courant de ce qui se passe dans la ville au moment où elle y emménage. Autrement, la jeune femme n'aurait probablement pas posé ses valises dans la ville. Elle a une opinion bien tranchée des prisonniers: ce sont des criminels qui n'ont aucune place dans la société.

   Vous sentez vous en sécurité dans la ville? Pour le moment oui, car Deirdre ne se doute de rien. En revanche, elle risque de se montrer un peu méfiante envers les étrangers qu'elle rencontrera.

   Est ce que vous voterez pour Richard Blackstone aux prochaines élections municipales? Dans son esprit, Deirdre n'est pas à Wicklow pour toujours et elle vote à Dublin. Mais si elle devait se décider tout de suite, elle ne voterait certainement pas pour un homme qui défend les hors la loi !

   
De l'autre côté de l'écran je suis une fille de 22 ans et j'ai découvert le forum sur un groupe FB. J'ai choisi d'incarner Lucy Kate Hale et c'est un personnage inventé. Le groupe que je souhaite rejoindre est le Terre à Terre. Le code du règlement est Validé par Cia et pour terminer hâte de RP ! :D .

   
(c) code by kusumitagraph' | lorelei sebasto cha
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Deirdre of the Sorrows   Sam 4 Avr - 17:19


Petite citation de ton goût

   
Avant de vous raconter l’histoire de Deirdre, il serait préférable de commencer par celle de sa famille. O’Reilly est un nom très commun en Irlande, un peu comme une dynastie. Vous avez peut-être déjà croisé un membre de cette fratrie sur l’île, car ici, tout le monde se connaît … Pour revenir à Deirdre, sa famille a toujours été très soudée. Son père est originaire de Wicklow et ses ancêtres ont toujours vécu là-bas. Ils possédaient une grande propriété agricole et étaient très respectés dans la région. Lorsque le grand-père paternel de Deirdre mourût, la ferme familiale fut transformée en B&B, afin de subvenir aux besoins de sa grand-mère. Quant à sa famille maternelle, les Quinns, elle vient de Limerick, dans l’Ouest de l’Irlande. Les grands-parents de Deirdre y possèdent un bar, repris par la mère de la jeune femme. Mais derrière cette famille soudée, respectée et admirée de tous, se cachent de terribles secrets …

Deirdre n’a quasiment jamais vécu à Wicklow. Après s’être rencontrés à Dublin, où ils faisaient leurs études, les parents de la jeune femme ont déménagé à Limerick, pour reprendre le pub familial des Quinns. C’est donc dans cette ville qu’a grandi la petite fille. Deirdre était une bonne élève à l’école. Un peu solitaire, un peu rêveuse, mais douée. Sa mère l’aurait bien vue institutrice ou prof, un projet qu’elle n’a pas pu réaliser puisqu’elle a dû reprendre l’affaire familiale. Mais Deirdre a toujours été passionnée par la musique. Il faut dire qu’à Limerick, comme dans toutes les villes irlandaises, on voit souvent des musiciens jouer dans les rues en pleine journée ou le soir. Et souvent, des locaux venaient jouer des musiques traditionnelles dans le pub de ses parents. Deirdre, cachée derrière la porte du bar, les écoutaient en cachette et rêvait de jouer de la guitare et de vivre de la musique. Très tôt, elle apprit les chants traditionnels en gaélique ainsi que la guitare et le piano. Dans sa famille, on jouait de plusieurs instruments et on chantait souvent lorsque tout le monde se réunissait, mais c’était plus un loisir que quelque chose de sérieux.

Si Limerick est aujourd’hui une ville agréable, traversée par le Shannon, elle ne l’a pas toujours été. Il y a encore une dizaine d’année, la capitale du Munster était surnommée « Stab City » (la ville du poignard), à cause de son fort taux de criminalité et des gangs qui faisaient leur loi. Pas facile donc, de grandir dans cet environnement, surtout lorsque l’on vit au-dessus d’un pub. Plusieurs fois, elle a entendu ses parents sortir de force des hommes complètement souls ou aperçut des junkies se piquer en dessous de sa fenêtre. C’était un peu le revers de ce commerce. Malgré l’ambiance conviviale à l’intérieure, la musique et les éclats de rire se cachaient des personnalités sombres, malveillantes et corrompues. Deirdre s’en était vite rendu compte. Tout a commencé lorsqu’un gang a fait irruption dans le pub, un soir d’été. Dès leur entrée, c’était comme si tout s’était arrêté : le brouhaha, la musique, les rires, les pintes qui s’entrechoquent. Les gens du coin les connaissaient et les craignaient. Ils avaient demandé à parler au patron et s’étaient introduit dans le bureau du père de Deirdre. A la lame d’un couteau, ils l’avaient menacé de lui donner de l’argent en échange de leur protection contre un gang rival. Une vraie mafia … Sean n’avait pas vraiment le choix … Surpris, paniqué pour sa femme et sa fille pas loin de cette scène, il avait accepté. C’en étaient suivis des nuits de panique, d’angoisse, de disputes entre ses parents … Pendant cette période, Deirdre avait été envoyée vivre chez ses grands-parents, dans une autre banlieue de Limerick et à Wicklow pendant les vacances. Elle ne l’avait appris que plus tard, mais ses parents étaient vraiment pris au piège et avaient perdu énormément d’argent à cause de ce chantage. Heureusement pour eux, un peu plus d’un an après le début de ce harcèlement, la garda avait démantelé le gang et mis les O’Reilly sous protection le temps que les choses se tassent. Depuis, les crapules purgent leur peine dans l’une des prisons du pays.


C’est à cette période que Deirdre commença le lycée. Un lycée pour filles où elle étudiait en gaélique. Elle se préparait à devenir institutrice, comme sa mère l’avait toujours souhaité. Comme tous les ados, la jeune fille sortait dans le dos de ses parents. Elle avait une très bonne technique : elle prétendait travailler chez une copine ou aller à la messe le soir, alors qu’en réalité, elle sortait avec des amis de son âge. C’est d’ailleurs dans ce groupe d’amis qu’elle rencontra Niall, son premier amour. Elle avait seize ans et il allait en avoir dix-huit. Il se préparait à aller à Dublin pour étudier la musique. Tout collait entre eux deux, ils étaient sur la même longueur d’onde. Lui, était un musicien un peu torturé, qui jouait dans les pubs et pour des copains. Il rêvait de devenir célèbre et de vivre de son art. Elle, était plus discrète, mystérieuse aussi et elle l’admirait secrètement. Leur histoire dura deux ans. Personne ne le savait vraiment. Ils ne se cachaient pas, mais préféraient rester discrets et protéger leur romance. Mais le bonheur fut de courte durée. Alors que Deirdre finissait ses derniers examens avant l’université, l’évènement le plus tragique de sa vie arriva. Une nuit, elle reçut un coup de téléphone. C’était un ami de Niall, qui était mort d’inquiétude. La bande de garçons était sortie en ville, comme souvent et Niall s’était volatilisé. Il était certainement sorti fumer une cigarette dehors et depuis, plus un signe de vie. Il ne répondait pas à son téléphone, Deirdre tombait directement sur messagerie. Les parents de son petit copain ne l’avaient jamais vu rentrer à la maison ce soir-là. Au fil des heures, l’angoisse montait. Pendant une semaine, la jeune femme posta des affiches dans la ville, appela la garda, les radios et chaînes de télé locales, posta des messages sur les réseaux sociaux … En vain … Au matin du septième jour, la garda repêcha un corps dans le Shannon. Deirdre pria pour que ça ne soit pas son Niall. « Pas lui, pitié, pas lui … ». Elle ne put pas aller identifier le corps, c’était trop dur. Mais lorsqu’elle entendit la voix étranglée de la mère de Niall, son monde s’effondra. La garda conclut à une chute due à l’alcool, chose qui s’était déjà produite à plusieurs reprises dans la ville. Mais Deirdre savait que Niall était raisonnable, contrairement à certains de leurs amis. Elle ne pouvait pas croire à un accident ou à un suicide, comme l’avait laissé entendre le chef de la garda. Les parents du jeune homme et elle firent pression sur la police pour qu’ils cherchent une autre piste. Il y avait dû y avoir une bagarre ou un acte volontaire d’un tiers pour balancer Niall dans le fleuve et faire en sorte qu’il ne revienne jamais. Mais l’affaire s’estompa et les vrais responsables de la mort de Niall ne furent jamais retrouvés.

Après les funérailles, Deirdre quitta Limerick. Elle partit à Dublin, pour étudier la musique. Ce n’était pas ce que sa famille avait prévu pour elle, mais ses parents la laissèrent faire, car c’était le seul moyen de panser son cœur. Elle avait prévu d’emménager avec Niall à Dublin ce même été, afin qu’ils aillent à l’université ensemble. Au début, elle avait honte de réaliser ce projet sans lui. Elle voulait tout abandonner, rester chez elle à se morfondre. Mais peu importe où elle allait, tout était trop dur sans lui … Alors elle poursuivit leur rêve, parce que c’était ce qu’il aurait voulu pour elle. La jeune femme se concentra sur ses études et ses propres compositions. Elle se fit des amis, mais ne laissa aucune chance aux garçons qui l’approchaient. Elle était plutôt jolie, même si elle s’était laissé aller depuis la disparition de Niall, mais elle ne s’intéressait pas aux autres hommes. Il était impossible pour elle de retomber un jour amoureuse de quelqu’un. Sa vie se résumait à ses cours et son boulot de serveuse dans un pub de Temple Bar. Elle s’y sentait bien et chantait le week-end et certains soirs. Au fil des mois, elle s’épanouissait, malgré la blessure qui ne cicatriserait jamais.

Quatre ans plus tard, Deirdre décrocha son diplôme mais aucun job. Elle était toujours serveuse dans le pub où elle avait bossé étudiante, mais la paye n’arrivait pas à subvenir à tous ses besoins et avec la crise économique, tout devenait plus cher, y compris le logement et en particulier à Dublin. La situation de la jeune femme devint donc de plus en plus précaire. Jusqu’au jour où, sa grand-mère maternelle l’appela. Elle lui expliqua qu’elle vivait chez une cousine depuis plusieurs semaines et que la maison familiale restait vide. Sa grand-mère lui proposa donc de venir s’installer quelques temps à Wicklow. Deirdre réfléchit quelques jours à la proposition avant de l’accepter. Elle avait besoin d’un peu de calme, loin du brouhaha et de l’agitation de Dublin. Et la campagne lui ferait le plus grand bien pour se ressourcer et composer. En plus, en cas de casting ou d’entretien, elle pouvait se rendre dans la capitale en une heure. L’activité de B&B lui permettrait de mettre un peu d’argent de côté en attendant. C’est ainsi que Deirdre O’Reilly emménagea à Wicklow.

   
(c) code by kusumitagraph' | lorelei sebasto cha
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Deirdre of the Sorrows   Sam 4 Avr - 17:20

Bienvenue !!! Jolie choix de vava ! Il nous faudra un lien obligé entre cast de PLL
Revenir en haut Aller en bas


Staff Air
✿ participation au forum : 552
✿ date d'arrivée : 19/02/2015
✿ métier : Elle travail en tant que secrétaire dans l'entreprise de Logan Mc Callister.
✿ situation maritale : célibataire mais c'est un peux le bordel de ce côté là.

MessageSujet: Re: Deirdre of the Sorrows   Sam 4 Avr - 17:26

Welcome petite brunette


It's taking me over, I don't wanna play this game no more. We could have all night, if you just say the word. Tell me it's alright ©️ signature by anaëlle.
Just give me the greenlight
so tell me right now you want me right now
Revenir en haut Aller en bas


Staff Terre
✿ participation au forum : 454
✿ date d'arrivée : 10/02/2015
✿ métier : -
✿ situation maritale : -
✿ âge : 31

MessageSujet: Re: Deirdre of the Sorrows   Sam 4 Avr - 17:28

Welcooooome :D
Super choix d'avatar ^^
Si tu as la moindre question surtout n'hésite pas :D




It's in the water baby, it's between you and me
Bite the hand that feeds,Tap the vein that bleeds,
Down on my bended knees
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Deirdre of the Sorrows   Sam 4 Avr - 17:29

Bienvenue à toi
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Deirdre of the Sorrows   Sam 4 Avr - 17:46

    Merci les filles :)

    Ciara: Oui, c'est obligé, il faut qu'on ait un lien :D
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Deirdre of the Sorrows   Sam 4 Avr - 21:41

Bienvenue chez les fous ma belle!
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Deirdre of the Sorrows   Dim 5 Avr - 17:10

    IAN

    Merci !

    Allez, je m’attelle à la rédaction de ma fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Deirdre of the Sorrows   Dim 5 Avr - 18:52



Super, un nouvel habitant!
Tu es a présent validé, tu peux jouer avec nous


Bienvenue ✿ Le petit mot de l'admin qui valide
Très belle histoire ! Assez triste aussi mais j'aime ! On créera ton lieux de travail ! En attendant bon jeu en espérant que ta p'tite brunette arrive a aimer a nouveau un jour ! On se mp pour un petit lien évidement ;)

Non, non tu ne rêves pas! Tu as bel et bien été validé par un des membres de notre staff. Tout d'abord félicitations!

Tout d'abord ✿ Les formalités un peu barbantes
Et oui, voilà tu es validé, un membre du staff a lu ta fiche et a décidé de te laisser emménager à Wicklow. C'est génial, pas vrai? La première étape obligatoire à faire est tout d'abord de recenser ton avatar pour cela il va falloir que tu te rendes par ici. Et ensuite n'oublie pas non plus de recenser ton logement par ici afin de ne pas être SDF ainsi que ton métier par là pour gagner ta vie bien sûr. Si tu as besoin de préciser une absence quand que ça soit et pour la durée que ça soit, c'est par ici ça serait idiot de se faire supprimer alors qu'on est juste malade ou en vacances!

Ensuite ✿ Passons aux choses plus intéressantes
N'oublie pas que nous aimerions en savoir plus sur toi. Certes ta fiche est superbe mais n'oublie pas de t'occuper de tes liens dans cette section et tu peux aussi demander des topics dans ce sujet ci. N'oublie pas qu'il est toujours utile de préciser ce genre de choses, notamment les liens, tu aimes savoir qui est ami avec qui? L'inverse est aussi vrai! Ensuite tu as le droit de créer des scénarios (max 5/perso) en lien avec ton personnage, c'est utile pour développer ton personnage donc n'hésite pas à le faire par là. Tu peux aussi à présent venir te manifester dans la partie flood que ça soit pour juste parler ou encore jouer ou même parler de série, film, jeux vidéos ... . N'hésite pas non plus à nous montrer ton talent si tu n'es pas trop timide!

Pour finir ✿ La raison de votre présence sur le forum
Mais surtout, tu peux bien entendu débuter le rp, d'ailleurs à cet effet si tu n'as pas de codage sous la main ou que tu veux que le code de tes rp change selon les designs du forum, nous avons créé un modèle de présentation de rp que tu trouveras ici, ce dernier n'est pas obligatoire du tout, utilisez ce que vous voulez tant que la page n'est pas déformée.


Hé bien voila, je crois ... oui je crois bien qu'on a tout passé en revue. Il ne nous reste plus qu'à vous dire une seule chose : BON JEU. Si vous avez besoin de quoi que ce soit n'hésitez surtout pas à contacter un membre de l'administration qui vous répondra le plus rapidement et précisément possible.

(c) code by kusumitagraph' | lorelei sebasto cha
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Deirdre of the Sorrows   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deirdre of the Sorrows
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RP Render - Holocommunication avec Deirdre
» Probleme de traduction vo/vf Shores of ny sar et above the sorrows
» i'm back honey,, deirdre.
» (mina) all these sorrows i have seen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What goes around ... comes around :: Qui Es Tu ? :: Le registre des personnages :: Bienvenue à Wicklow-
Sauter vers: